Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2024
Archives 2023
Archives 2022
Archives 2021
Archives 2020
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2018/2019
2019/2020
Documentation
Rapport du marché des jeux en ligne en France, 4eme trimestre 2020 - 18/03/2021
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Lundi 17 juillet 2023 : Fabrice Paire, président du directoire du groupe Partouche : "Sur les casinos, ce sont les Villes qui ont la main" (4)



Propos recueillis par le journal Midi Libre/KARIM MAOUDJ

Comment une commune peut-elle accueillir un casino ? Quelle rentabilité des casinos de La Grande-Motte et de Palavas-les-Flots ? D'autres casinos peuvent-ils ouvrir sur la région ? Les réponses de Fabrice Paire.

Les deux casinos de La Grande-Motte et Palavas-les-Flots ont fêté leurs 50 ans. Comment s'est faite leur implantation ?

Ces deux casinos n'ont pas intégré le groupe Partouche au même moment. Le groupe Partouche a pris le contrôle du casino de Palavas en 1994, il y a près de 30 ans. Il appartenait alors à d'anciens exploitants qui n'ont aujourd’hui plus d'activité en France. Celui de La Grande-Motte, c'est un autre contexte. Il est étroitement associé à la grande épopée boursière du groupe.

En 2002, le groupe Partouche a pris le contrôle d'un groupe coté en Bourse, l'Européenne des Casinos. La bataille a été âpre parce que Partouche a bataillé contre un groupe puissant qui lui aussi souhaitait récupérer l'Européenne des Casinos. C'est le groupe Accor. À l'arrivée, notre groupe s'est enrichi d'une vingtaine de casinos, dont celui de La Grande-Motte.

Quelle place ont, aujourd'hui, ces deux casinos dans le groupe ?

Le casino de La Grande-Motte est devenu l'un des casinos majeurs, tant au niveau français qu'au niveau de notre groupe. Benjamin Abou, qui le dirigeait, a rejoint la direction du groupe il y a un an et demi. Sa mission est de s'occuper de tous les casinos Partouche. Et notamment celui de La Grande-Motte qui est aujourd'hui dans le Top 15 ces casinos français. Ce qui n'est pas rien. Palavas est un magnifique établissement qui fonctionne très fort, notamment parce qu'au gré du renouvellement de la confiance que nous a accordée la Ville de Palavas, en renouvelant notre délégation, nous avons engagé d'importants travaux.

Ce casino est, depuis le début de l'été 2022, totalement rénové, après une phase d'un peu plus d'un an de travaux. Ce qui avait perturbé quelque peu l'exploitation, parce que nous avions fait le choix de ne pas le fermer durant cette période. Nous avons aujourd'hui reconquis tous les espaces de manière optimale. Ce qui fait que nous y avons une très belle progression. C'est un casino qui fonctionne très bien.

Où en est-on des délégations sur ces deux casinos ?

La délégation de celui de Palavas a été reconduite au 1er novembre 2021, pour une durée de 20 ans. Celle de La Grande-Motte est plus ancienne. Nous sommes en cours de délégation. Le renouvellement est prévu aux alentours de 2030. La durée n'est pas la même. C'est la Ville qui décide de la durée, en fonction de ce que le candidat à la délégation prévoit dans son activité, dans les travaux qu'il va faire, dans les animations qu'il va développer. La Ville a la main sur le temps qu'elle va donner. À La Grande-Motte, la délégation en cours dure 20 ans. Il se trouve que c'est comme Palavas, mais ce n'est pas forcément la même partout.

Comment ont évolué les casinos ?

La Grande-Motte a été, sous l'impulsion de Benjamin Abou, le casino dans lequel nous avons poussé le plus vite le développement des formes électroniques de jeux traditionnels, et notamment la roulette anglaise. Il y avait cet instant, cette conviction, que c'était un jeu que la jeunesse aimait. Cela s'est révélé vrai. Mais, surtout, cela a permis de rajeunir considérablement la clientèle du casino. Derrière, ces nouveaux clients, plus jeunes, jettent aussi un œil sur les autres formes de jeux. Il y a d'abord les tables, car c'est toujours impressionnant d'aller sur une table de roulette quand on ne connaît pas les codes, mais une fois qu'on a joué sur la forme digitalisée du jeu, c'est plus simple d'aller sur une table, avec un vrai croupier et des gens autour.

La Grande-Motte a donc été en pointe dans ce domaine-là, puisqu'on y a atteint un parc de plus de 100 terminaux, 110 précisément, à la fin de l'exercice dernier. Le casino grand-mottois a été vraiment en pointe pour le groupe, mais aussi nationalement. Nous avons été assez volontaires et dynamiques sur le sujet. La Grande-Motte a montré le chemin, sur le fait qu'il fallait miser sur ces nouvelles formes de jeux et qui aujourd'hui font l'assise de la bonne activité des casinos en France.

Le groupe Partouche a connu un creux il y a quelques années.

Il n'y a pas eu de creux en termes d'activités. Il y a eu un creux en 2008 avec l'interdiction du tabac sur le plan national. Avant, en 2002, effectivement, quand La Grande-Motte est entrée dans le giron du groupe lors d'une OPA (offre publique d'achat, NDLR), cela s'est fait dans le cadre d'une opération de croissance externe. Une opération au cours de laquelle on s'endette très fortement. Avec l'interdiction du tabac quelques années plus tard, tous les établissements en France ont perdu entre 20% et 25% de leur volume d'activité.

Automatiquement, le groupe est entré dans une phase compliquée d'endettement. Pour autant, les casinos continuaient à bien tourner. Et c'est une des raisons pour lesquelles nous avons suggéré cette passe difficile au niveau de la structuration financière du groupe, grâce à l'assise de l'activité des casinos. Et on en est sortis par le haut. Notamment le casino de La Grande-Motte, qui a eu une très belle progression, essentiellement porté par son déménagement, en juillet 2012, et ses nouveaux équipements.

Quels sont les chiffres de ces deux casinos ?

Au niveau de la fréquentation, nous étions l'an dernier sur Palavas à un peu plus de 180 000 entrées, là où La Grande-Motte était à quasiment 420 000 entrées. Il faut aussi ne pas perdre de vue que le site de Palavas était en travaux sur plus de la moitié de son année. Logiquement, Palavas dépasse les 200 000 entrées en année normale. La particularité de La Grande-Motte, c'est qu'il dispose d'une très grande salle de spectacles, il y a des événements, comme les tournois de poker, qui font que la fréquentation est plus soutenue. Quant au produit des jeux, Palavas était à 15,4 millions d'euros l'année dernière, là où La Grande-Motte avait atteint 33,8 millions.

C'est ce que les clients jouent ?

C'est ce que le casino gagne. Ce que les clients laissent. C'est la somme qui reste à la fin dans la caisse, une fois déduite les sommes gagnées par les clients.

Est-ce régulier tout au long de l'année ou est-ce surtout lié à la fréquentation durant la saison estivale ?

Globalement, que ce soit le casino de La Grande-Motte ou celui de Palavas, ils fonctionnent toute l'année. Maintenant, il y a un petit pic en juillet et août, du fait de la fréquentation. L'été, il y a un phénomène de curiosité : les gens entrent voir ce qui s'y passe, sans pour autant jouer.

C'est comme le cinéma multiplexe qui enregistre des passages durant l'été, sans que les gens assistent à un film. Mais un samedi de février, ils sont pleins. Les casinos sont devenus un élément de divertissement. Nous sommes dans un lieu où l'on a envie de venir. L'été n'est pas une période fondamentale pour ces casinos.

On parlait beaucoup, à un moment, d'un casino à Montpellier. C'était le rêve de Georges Frêche quand il était maire. Est-ce un projet réalisable aujourd'hui ?

Une ville comme Montpellier n'est éligible qu'au titre de ce que l'on a appelé à l'époque "l'amendement Chaban" du nom de l'ancien maire de Bordeaux, Jacques Chaban-Delmas, qui souhaitait avoir un casino à Bordeaux. Les villes principales d'une agglomération de plus de 500 000 habitants, avec un certain nombre de critères, notamment d'avoir une scène nationale, un théâtre ou un opéra, peuvent prétendre accueillir un casino. Ce ne semble pas être le cas aujourd'hui de Montpellier.

Il y a un potentiel sur Montpellier, malgré la proximité de deux casinos ?

Dans un cas comme ça, la problématique n'est pas pour celui qui ouvre, mais pour celui qui est à proximité et qui en voit un s'ouvrir. Nous, on l'a subi il n'y a pas longtemps autour de Toulon, à Bandol, où il y a deux casinos qui se sont ouverts à La Seyne-sur-Mer et à Sanary, qui fonctionnent très bien car à proximité de Toulon et des axes routiers.

Mais le casino de Bandol n'en a pas moins subi ces ouvertures, alors même que le ministère de l'Intérieur est censé se préoccuper de l'impact de l'ouverture d'un nouveau casino sur deux critères : est-ce qu'il y a une demande qui n'est pas satisfaite ? Et quels sont les impacts sur les autres casinos ? Autour de Montpellier, il y a quand même d'autres casinos, comme au Grau-du-Roi ou Sète. Est-ce que la demande autour de Montpellier n'est pas satisfaite ? Sachant que les habitants peuvent se diriger très vite vers les casinos du littoral. Et est-ce que ça impacterait tous ces casinos ? Oui, évidemment.

Combien reverse un casino à la commune sur laquelle il est implanté ?

C'est un pourcentage du fameux produit des jeux. Il y a un taux maximum qui ne peut pas être dépassé, qui est de 15%. Ce que l’on a reversé à Palavas et La Grande-Motte est confidentiel. Mais, pour une commune, accueillir un casino est l'occasion de disposer de belles recettes fiscales, bien entendu.

Avez-vous des projets de casinos dans notre région ?

On ne parle jamais d'un projet d'un groupe. L'impulsion est donnée par la commune. Aujourd'hui, on sait que Narbonne est actuellement en réflexion. Ils réfléchissent au fait de savoir s'ils doivent lancer un appel d'offres pour recevoir un casino sur leur territoire. Ce pourrait être un sujet pour nous.

Dans tous les cas, nous sommes au mieux compétiteurs dans le cadre d'un appel d'offres, extrêmement encadré et suivi. Narbonne peut le faire car la commune se situe, il me semble, dans les critères d'une station climatique qui avait le classement touristique à une époque. Mais les critères ne sont pas toujours évidents à valider.

(source : midilibre.fr/KARIM MAOUDJ)


Share |

Vos réactions à cet article

titidecannes | 17/07/2023 08:29


Bel article sur les casinos de la Grande Motte et dePalavas les flots. Que je ne connais pas. Etant à CANNES, j'ai fréquenté tous les casinos des Alpes Maritimes 06, et celui de Saint Raphael du var (83) ainsi qu'à MONACO.   


Monsieur G | 19/07/2023 15:11


Est-ce si difficile de poser quelques questions sur le faux Blackjack issu des machines CSM, de cette arnaque dont les casinos Français se régalent depuis plusieurs années et qu'ils présentent comme étant une nouvelle norme ?
De plus en plus de casinos américains les retirent, ayant compris que les seuls gagnants sont les "pedlers" de ces machines, alors que les casinotiers Français se font encore bourrés de faussetés qui au final pénalisent et les joueurs ET LES CASINOS.

Les journalistes ont-ils tous la tête dans le c.. ?


Monsieur G | 19/07/2023 15:14


Vous devriez inviter FABRICE PAIRE à lire cet article et à prendre contact s'il a besoin d'explication...

https://www.lescasinos.org/actualites.php?id=4698&q=abandon


eric57 | 19/07/2023 20:23


Bonjour à vous,
effectivement je rejoins monsieur G pour pointer du doigt ces machines qui sont installés dans beaucoup de casinos français , sur les tables de blackjack, y compris dans bon nombre de casinos du groupe Partouche!
N'hésitez pas à aller consulter les articles sur les mélangeurs de cartes en continu (CSM) sur internet et signer une pétition qui existe pour lutter contre ceux-ci!

https://www.change.org/pétition-non-au-csm-blackjack


Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Autre(s) Article(s)


18-04-2024 | VOS PAPIERS !! : la bombe liberticide du gendarme des jeux
18-04-2024 | Le Casino Le Lyon vert rouvre et devient Pasino Grand La Tour de Salvagny
13-03-2024 | Le groupe de casinos Partouche investit à son tour dans la "restauration festive"
31-01-2024 | « Anomalie de marché » : s’estimant lésés face à la FDJ, les casinos sollicitent Gabriel Attal
31-01-2024 | Le groupe de casinos Partouche présente un résultat net en baisse en 2023
17-01-2024 | Jeux d'argent : le brûlot des casinos contre la FDJ
13-12-2023 | Les casinos "méritent" une politique avec "plus d'ambition", selon Partouche
11-12-2023 | Le groupe Partouche dénonce "l'iniquité totale" entre les casinos et la Française des Jeux
14-09-2023 | Casinos Partouche : le chiffre d'affaires progresse au troisième trimestre
25-08-2023 | Le casino Partouche de Berck voit son avis de concession révoqué
17-07-2023 | Fabrice Paire, président du directoire du groupe Partouche : "Sur les casinos, ce sont les Villes qui ont la main"
30-06-2023 | Groupe Partouche: bon dynamisme commercial au 1er semestre 2022/23
14-06-2023 | Partouche : bon premier semestre, porté par une fréquentation des casinos en hausse
27-05-2023 | Suisse - Il n’y aura pas de casino en ville de Lausanne
25-01-2023 | Partouche renoue avec les bénéfices après deux ans de pertes
13-09-2022 | Pour les casinos Partouche, un «retour à la normale» au troisième trimestre
27-01-2022 | Casinos/Covid-19: fermé plus de six mois, Partouche s'est enfoncé dans le rouge en 2021
14-01-2022 | Les casinos veulent créer des sites de jeux en ligne
12-01-2022 | Un casino normand entre bandits manchots d'hier et jeux en ligne de demain
16-09-2021 | Les casinos Partouche retrouvent des couleurs au troisième trimestre malgré le passe sanitaire

En bref


06-08-2023|

Dans la soirée de jeudi, l’une des 150 machines à sous du casino Vikings de Sanary a rendu une cliente folle de joie, quand elle a découvert le montant du jackpot qu’elle venait de remporter: 147.098 euros! De quoi repartir le cœur léger et le compte en banque bien garni. Il s’agit là du plus gros jackpot remporté dans l’établissement de jeux sanaryen depuis son ouverture, en 2018.




31-03-2023|

Ce jeudi 30 mars 2023, Pierre, 26 ans, a décroché la somme de 50 066 euros au Casino Barrière Bordeaux. Il a suffi qu'il joue 3 coups à 1 euros pour gagner le pactole.




19-01-2023|

Jackpot ! Une retraitée a gagné gros au casino de Bandol (Var) ce mercredi. Elle qui fréquente l'établissement depuis plusieurs années est pour une fois repartie avec un portefeuille plus garni qu'à son arrivée puisqu'elle a empoché 186.347,54 euros. D'après le casino de Bandol, la retraitée compte utiliser cette somme pour emmener toute sa famille faire un beau voyage.




13-01-2023|

Pour une habitante de l'agglomération de Vannes (Morbihan), ce vendredi 13 janvier a été synonyme de jour de chance. Une femme d'une quarantaine d'années a remporté le deuxième plus gros jackpot de l'histoire de l'établissement vannetais « Kasino ».




04-10-2022|

Samedi 1er octobre, un Strasbourgeois de 31 ans a décroché la somme de 186 738 euros sur une machine à sous Bonus Times à 1 €. Client habitué du casino, il avait misé, ce soir-là, la modique somme de trois euros. « En moyenne, même si tout est bien sûr aléatoire, un jackpot de l’ordre de 10 000 euros est remporté entre trois et quatre fois par semaine. Dans ce cas présent, il s’agit d’une somme exceptionnelle ! » contextualise Arnaud Levalois, directeur général du Casino Barrière Niederbronn.



Fédération Suisse des Casinos federation terrestres schaffhouse precedente concession assemblee exploitation communique
Vos derniers commentaires

Forum
Re:Cherche fan de casinos comme moi par : eric57 - jeudi 06 juillet 2023 22:12
Casino de Fort Mahon (Somme) par : titidecannes - mercredi 05 juillet 2023 11:00
Re:Baisse chiffre d'affaire casino Enghien par : Callie Strong - mardi 29 novembre 2022 13:00
Re:nouveau directeur PASINO LE Havre par : titidecannes - jeudi 02 juin 2022 11:03
nouveau directeur PASINO LE Havrea par : titidecannes - jeudi 02 juin 2022 11:01
Baisse chiffre d'affaire casino Enghien par : titidecannes - vendredi 03 décembre 2021 12:43
Cannes pert un casino (2 au lieu de 3) par : titidecannes - jeudi 28 Octobre 2021 21:38
Attention au douane quand vous avez de l'argent liquide. par : titidecannes - mardi 05 Octobre 2021 14:39
Casinos barriere de CANNES par : titidecannes - mercredi 21 juillet 2021 11:41
Cherche fan de casinos comme moi par : titidecannes - samedi 01 mai 2021 10:07
Agenda Ev?nement ?
Merci de nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


Vous pensez avoir un problême avec le jeu ?
Vous rencontrez des difficultés avec le jeu et vous souhaitez arrêter le jeu ?
Vous avez la possibilité de vous protéger en demandant votre interdiction volontaire de jeux auprés de l'ANJ.
Cette démarche est strictement confidentielle et personnelle.