Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2024
Archives 2023
Archives 2022
Archives 2021
Archives 2020
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2018/2019
2019/2020
Documentation
Rapport du marché des jeux en ligne en France, 4eme trimestre 2020 - 18/03/2021
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Vendredi 7 juillet 2023 : Mission Patrimoine 2023 censurée par l’Autorité Nationale des Jeux (1)



Mission Patrimoine 2023 censurée par l’Autorité Nationale des Jeux

Mission Patrimoine, le jeu citoyen de la Française des jeux à nouveau censuré et mis sous surveillance par l’Autorité Nationale des Jeux(ANJ)(I)Première partie

Jean-Pierre G. MARTIGNONI-HUTIN

Sociologue, université Lumière Lyon 2, centre Max Weber UMR 5283

juillet 2023

------------------------------

Les caractéristiques et le calendrier de la 6° édition du (double) jeu citoyen de la Française des jeux(FDJ) « MISSION PATRIMOINE » - le jeu de grattage au nom éponyme et le Loto dédié au patrimoine Français - sont désormais connus.

  • La commercialisation du jeu de grattage commencera le 4 septembre 2023. Il coutera 15 euros et son taux de retour au joueur (TRJ) sera de 71 %. Le gain maximal au grattage atteindra le pactole faramineux de 1,5 millions d’euros. Le gain minimal sera de 15 euros, moins qu’en 2022 (20 euros). Par contre, la fréquence de gain (36%) augmentera par rapport à l’édition précédente(31%). La dure?e d’exploitation de la loterie instantanée « Mission Patrimoine » est limite?e a? une période de trois mois par l’ANJ.
  • En ce qui concerne le loto dédié, les 6 tirages «classiques» de la loterie du patrimoine se dérouleront les 4, 6, 9, 11, 13 et 16 septembre 2023. La FDJ dirigée par Stéphane PALLEZ, organisera en outre le 15 septembre un tirage évènementiel - le Super Loto - la veille du week-end consacre? aux journées européennes du patrimoine. La mise pour entrer dans ce jeu sera de 2,2 euros par grille pour les tirages classiques, de 3 euros pour le « Super Loto. Le taux de redistribution pour le loto du patrimoine apparaît particulièrement pingre : 55,35 % seulement.

------

Mais pour gâcher la fête de ce jeu citoyen très apprécié des français, qui font d’une pierre deux coups, joignent l’utile à l’agréable en participant à ce jeu d’argent qui profite au bien commun - restaurer et à faire connaitre le riche patrimoine français - l’Autorité Nationale des Jeux dans son Collège du 25 mai (1), s’en pris une nouvelle fois de manière surréaliste, ubuesque et kafkaïenne à Mission Patrimoine. Ce jeu renoue pourtant de la plus belle des manières, avec l’histoire caritative & philanthropique des loteries : utiliser la manne ludique de cet impôt démocratique au profit de l’intérêt général. Sur cette riche et longue histoire des loteries en France, il faut lire l’ouvrage superbement illustré de Gérard DESCOTILS & Jean Claude : « Le grand livre des loteries « (2). Pas certain que les membres du collège de l’ANJ connaissent et surtout tiennent compte de cette histoire féconde avant de prendre leurs décisions liberticides. Quelques références :

  • Élisabeth BELMAS : « jouer autrefois : essai sur le jeu dans la France moderne (XVI° - XVIII° siècle) (Champ Vallon, 2006, 439 pages)
  • « A quoi joue-t-on ? pratiques et usages des jeux et des jouets à travers les âges « ( Festival d’histoire de la vielle Montbrison du 26/9. Au 4/IO/1998 ; 1999, 552 pages)
  • JP MARTIGNONI , Élisabeth BELMAS, Sylvie CRAIPEAU : “ Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine » sous la direction de C. Delporte, JY Mollier, JF Sirinelli ( PUF, 2010, 900 pages, articles « jeu(x) « pages 455-459)

Dans une « décision » verbeuse très longue ( pas moins de 7 pages) l’ANJ pourfend de toutes les manières cette belle loterie, pour finalement « décider » de manière totalement contradictoire qu’elle ne « s’oppose pas » à la commercialisation de Mission Patrimoine :

Article 1er : L’Autorité? nationale des jeux ne s’oppose pas à? l’exploitation en réseau physique de distribution, du dispositif compose? d’une part, d’un jeu de loterie sous droits exclusifs dénommé? « Mission Patrimoine » et, d’autre part, de tirages du jeu de loterie sous droits exclusifs dénommé? « Loto® » de?die?s au patrimoine tel que de?crit dans le dossier d’information préalable enregistre? sous le numéro LFDJ-IP-2023-179-MissionPatrimoine-PDV, sous réserve des conditions prescrites aux articles 2 a? 4. (3 ) ibid page 6))

L’ANJ en effet, dans une sorte de sadisme sémantique autoritaire hypocrite, n’indique pas qu’elle « autorise » Mission Patrimoine, mais souligne de manière perfide qu’elle ne « s’oppose pas » à son exploitation. La nuance fait sens. Comme si le gendarme des jeux voulait signifier qu’il ne s’oppose pas « pour le moment » à Mission Patrimoine ; qu’il « pourrait s’opposer facilement » à cette loterie citoyenne. Bref, comme si le régulateur se forçait à « autoriser » - sans le dire explicitement - ce jeu qui participe au bien commun en finançant la restauration du patrimoine nationale.

Il faut dire que préalablement à cette « décision » finale, l’autorité nationale des jeux voue aux gémonies sur 6 pages Mission Patrimoine (voir ci-après) pour ensuite assortir cette autorisation qui ne veut pas pas dire son nom, de conditions draconiennes et de censures :

  1. L’ANJ commence par préciser ( article 2) que le jeu de grattage « Mission Patrimoine » est limité à? une période de trois mois. Cette limitation totalement subjective ( pourquoi pas un mois, 6 mois ?) peut gêner la FDJ, qui devra retirer de la vente le 5 Décembre, les tickets de grattage non vendus. Reste à savoir si l’ANJ a les moyens policiers d’aller vérifier dans les civettes et les tabacs/presse/FDJ que ce sera le cas. Ubuesque et kafkaïen.
  2. Le régulateur poursuit ensuite ( article 3-1) ses mesures liberticides en indiquant longuement (l’article 3-1 fait 10 lignes) toujours avec la simplicité qui le caractérise = « Dans les communications commerciales qu’elle consacre a? la promotion du dispositif « Mission Patrimoine », la société? LA FRANC?AISE DES JEUX se limite à? la délivrance de messages purement informatifs, en s’abstenant d’établir un lien direct entre l’acte de jeu et la cause d’intérêt général poursuivie. A cet égard, elle s’abstient de mettre en avant, dans l’ensemble des supports de promotion du dispositif, y compris sur les tickets ou bulletins de jeu permettant d’y participer ainsi que sur les contenus informatifs de son site Internet et les liens de référencement, des messages pre?sentant ce jeu comme un vecteur de financement de programmes de?die?s a? la préservation du patrimoine français. En conséquence, elle devra notamment supprimer la mention : « plus de 500 sites restaure?s ou en cours de restauration » figurant au recto des tickets du jeu de grattage Mission Patrimoine »(4) ibid page 6.
  3. C’est clairement une censure. Nous sommes au cœur de la dérive néo prohibitionniste que mène l’ANJ depuis qu’elle existe, sous la domination et/ou en connivence avec la doxa du jeu pathologie maladie. A cause de l’ANJ , la FDJ ne peut plus mentionner la raison d’être de cette loterie, l’ intérêt ludico culturel de ce jeu. Surréaliste, absurde. La FDJ doit s’abstenir :

    - d’établir un lien direct entre l’acte de jeu et la cause d’intérêt général poursuivie, alors que d’évidence ce lien existe

    - de diffuser des « messages » qui présentent ce jeu comme vecteur de financements de?die?s a? la préservation du patrimoine français, alors que de fait Mission Patrimoine participe fortement à la restauration de ce patrimoine et que ces « messages » ne font que rendre compte objectivement de cette réalité et de cet historique. Bref avec cette censure d’un autre âge l’ANJ cherche à détruire les fondements même de ce jeu, ce qui fait sa particularité, sa singularité, son originalité, son succès, sa raison d’être.

  4. Mais le régulateur qui impose une politique des jeux austère et liberticide depuis des mois ne s’arrête pas là. Il poursuit ( article 3-2) en s’en prenant à la publicité : « La société? LA FRANC?AISE DES JEUX veille à? ce que la promotion consacrée au dispositif « Mission Patrimoine » reste mesurée et limitée a? ce qui est nécessaire pour canaliser les consommateurs vers les réseaux de jeu contrôles. A ce titre, les communications commerciales consacrées a? la promotion du dispositif « Mission Patrimoine » ne pourront e?tre diffuse?es qu’en points de vente du réseau physique de distribution et sur les sites internet et applications mobiles de l’ope?rateur (pour autant que ces applications ne génèrent pas de notification relative a? ces jeux), ainsi qu’en te?te des pages de l’ope?rateur sur les re?seaux sociaux (emplacement appele? « photographie de couverture » ou encore « bannie?re ») a? condition que cela ne puisse pas faire l’objet de partage. « (5) ibid page 6

En clair, même si l’ANJ ne prononce pas le mot, quelques personnes à Paris, la présidente de l’ANJ Isabelle FAULQUE PIERROTIN, l’addictologue spécialiste des drogues Jean Michel COSTES et les autres membres du Collège, se permettent d’interdire la « publicité « pour Mission Patrimoine en télévision, radio, presse et affichage dans l’espace publique, un jeu qui concerne des millions de Français. La censure apparaît énorme, disproportionnée, potentiellement dévastatrice pour ce jeu. Car bien évidemment, ces différents canaux publicitaires traditionnels permettent à la FDJ de faire connaître, promouvoir, animer la version 2023 de Mission Patrimoine et ses différentes étapes. Une telle censure, c’est du jamais vu dans l’histoire des jeux d’argent. La publicité étant le nerf de la guerre , certains observateurs pourraient même considérer à juste titre, que cette mesure drastique, cette censure incroyable dans un pays de libertés comme la France, constitue une mise à mort programmée de ce jeu annuel. Mission Patrimoine ne durant que quelques mois - contrairement aux loteries permanentes : loto , kéno, eurmillion - les campagnes publicitaires en radio, télé, presse, panneaux 4X4 dans l’espace public urbain, sont primordiales pour lancer l’opération, créer l’événement, assurer le succès commercial de ce jeu éphémère.

Certes l’ANJ n’a pas souhaité, n’a pas osé ( pour le moment ?) interdire la communication commerciale de Mission Patrimoine dans les points de vente en dur de la FDJ et sur internet. Mais pour ce qui concerne la publicité numérique elle a fixe de nombreuses limites, interdictions …(applications mobiles, re?seaux sociaux , « photographie de couverture » « bannie?re » « partage » Liberté j’écris ton nom ….avec l’ANJ. La tentation liberticide de l’ANJ, que nous avions dénoncée dans un article (*), se confirme, s’accentue, se systématise.

Dans une deuxième partie ( à paraître) nous poursuivrons l’étude des multiples injonctions de l’ANJ, qui peuvent être qualifiés de mesures néo prohibitionnistes inquiétantes pour le présent et l’avenir de Mission Patrimoine.

Jp martignoni, juillet 2023

------------

(*) MARTIGNONI-HUTIN Jean-Pierre G. : HARO* SUR LES JEUX DE HASARD & D’ARGENT (I) 1° PARTIE = LA TENTATION LIBERTICIDE de l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) ( janvier 2023, 26pages , 24 notes, 7 annexes ) ( publié en France sur jeu-legal-france.fr : 31/I/2023 ; les casinos.org 1/2/ 2023)

Résumé : Sous la domination objective de la doxa du jeu pathologie maladie, d’associations moralistes, néo-prohibitionnistes, de certains addictologues présents au sein même du collège de l’ANJ, l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) mais aussi Sante Publique France, le département de Seine Saint Denis ont lancé des campagnes alarmistes pour lutter contre une nouvelle pandémie qui semble plus grave que le COVID : les paris sportifs ! L’ ANJ a même produit - dans le cadre de sa campagne « T’as vu ? t’as perdu » - un clip rap qui utilise une sémantique qui provient de l'argot des dealeurs ! (« byebye à la kichta») Par ailleurs « Le régulateur au service d’un jeu sur, intégré et maitrisé » - l’ANJ - multiplie depuis plusieurs mois censures, prohibitions, décisions, recommandations, mesures liberticides… contre les opérateurs en instrumentalisant des sondages qu’elle finance elle-même pour « faire l’opinion « non la mesurer. Le régulateur contrôle et surveille d’une manière de plus en plus kafkaïenne opérateurs et joueurs mais qui contrôle l’ANJ ? Son statut d’Autorité Administrative indépendante(AAI) lui assure une autonomie très grande, trop grande jugeront certains. Quid du contrôle de l’ANJ par la représentation nationale, par les Français, par les joueurs qui financent l’ensemble de l’économie des jeux. En l’absence de débats contradictoires dans les médias qui se contentent de reproduire les dépêches AFP - qui elle-même reproduit pro domo les communiqués de l’ANJ - l’observation et la critique du travail du régulateur revêt une importance capitale. Car il engage la Politique des jeux de la France et concerne - outre les nombreux personnels qui travaillent dans l’industrie des jeux et dans les différentes filières ; les territoires, les multiples entités qui bénéficient de la manne ludique - des millions de français joueurs qui s’engagent volontairement dans cette activité ludique ancestrale, qui représente fondamentalement un Fait Social, culturel, économique, historique…fiscal, non une pathologie ou une maladie comme le serine en permanence le gendarme des jeux.( confer notre article : « Le jeu excessif est-il une addiction ? , Sciences sociales et santé, 2022/2 (Vol. 40), p. 95-104. Juin 2022)

En exergue et à la fin de l’article 2 citations de Roger Caillois

« Même dans une civilisation de type industriel fondée sur la valeur du travail le gout des jeux de hasard demeure extrêmement puissant (…)Pour la multitude qui travaille péniblement sans beaucoup accroitre un bien être des plus relatifs, la chance du gros lot apparaît comme l’unique façon de sortir à jamais d’une condition humiliée ou misérable « ( Roger CAILLOIS , Le jeux et les hommes, Gallimard , 1967, folio essais page 279)

« Beaucoup se rendent compte qu’ils n’ont pas grand-chose à attendre de leur mérite. Ils voient bien que d’autres en ont plus qu’eux, sont plus adroits, plus vigoureux (..) ont une meilleure santé, meilleure mémoire qu’ils plaisent davantage ou qu’ils persuadent mieux (..) désespérant de gagner dans les tournois de l’agôn, ils s’adressent aux loteries (..) L’aléa dans ces conditions apparaît comme la compensation nécessaire, comme le complément naturel de l’agôn (..) le recours à la chance aide à supporter l’injustice de la compétition faussée ou trop rude (..) à cette fin répondent les jeux de hasard L’État lui-même y trouve son compte . Créant malgré les protestations des moralistes des loteries officielles « (Roger CAILLOIS , Le jeux et les hommes, Gallimard , 1967, folio essais pages 223, 224, 225)

Notes :

  1. DÉCISION N° 2023-158 DU 25 MAI 2023 , RELATIVE À L’EXPLOITATION EN RÉSEAU PHYSIQUE DE DISTRIBUTION DU JEU DE LOTERIE SOUS DROITS EXCLUSIFS DÉNOMMÉ, « MISSION PATRIMOINE » AINSI QUE DES TIRAGES DU JEU DE LOTERIE SOUS DROITS EXCLUSIFS DÉNOMMÉ « LOTO® » DEDIÉS AU PATRIMOINE (SIXIÈME ÉDITION) ( anj, 7 pages , 25 mai 2023) in (COMPTE-RENDU DES DELIBÉRATIONS DU COLLÈGE de l’anj JEUDI 25 mai 2023 , anj , deux pages)
  2. Gérard DESCOTILS & Jean Claude GUILBERT : « Le grand livre des loteries « ( L’Archipel,1993, FDJ, 157 pages)
  3. DÉCISION N° 2023-158 DU 25 MAI 2023, ( anj, 7 pages , 25 mai 2023) ibid page 6
  4. DÉCISION N° 2023-158 DU 25 MAI 2023, ( anj, 7 pages , 25 mai 2023) ibid page 6
  5. DÉCISION N° 2023-158 DU 25 MAI 2023, ( anj, 7 pages , 25 mai 2023) ibid page 6
  6. DÉCISION N° 2023-158 DU 25 MAI 2023, ( anj, 7 pages , 25 mai 2023) ibid page 7


Share |

Vos réactions à cet article

titidecannes | 08/07/2023 10:41


il n'y a pas grand monde qui mette des commentaires sur ce site. 


Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Autre(s) Article(s)


19-02-2024 | Un sociologue parle des casinos et de l’ANJ dans le journal Le Monde
04-02-2024 | 200 millionnaires en 2023, une politique des jeux en 2024 !
22-12-2023 | Le « loto de la biodiversité » « pollué » par l’Autorité Nationale des jeux
04-11-2023 | Coupe du Monde de rugby : l’Autorité Nationale des Jeux (ANJ)a gâché la fête du ballon ovale
16-09-2023 | Mission Patrimoine 2023 … malgré les censures de l’Autorité Nationale des Jeux
07-07-2023 | Mission Patrimoine 2023 censurée par l’Autorité Nationale des Jeux
12-06-2023 | Haro sur les jeux de hasard et d'argent (IV)
23-05-2023 | Assemblée Nationale : colloque sur les jeux d’argent le 1° juin (mise à jour le 25.05.2023)
06-05-2023 | ANJ/Isabelle FAULQUE PIERROTIN : Haro contre la publicité pour les jeux d’argent
30-03-2023 | Sous l’œil de l’ANJ, la FDJ a publié son bilan 2022
25-02-2023 | ANJ/ PARIS SPORTIFS/ BILAN COUPE DU MONDE DE FOOT
12-02-2023 | Bonus, parrainage…nouvelles mesures liberticides de l’Autorité Nationale des Jeux
01-02-2023 | La tentation liberticide de l'Autorité Nationale des jeux (ANJ)
22-01-2023 | « HARO SUR LES JEUX DE HASARD et D’ARGENT »
25-11-2022 | Fabulous Las Vegas
14-11-2022 | Les jeux d’argent en ligne baissent de 11% au premier semestre 2022
22-09-2022 | Mission Patrimoine censurée par l’ANJ mais soutenue par Emmanuel MACRON
09-07-2022 | POLITIQUE DES JEUX : Lettre ouverte aux députés
06-07-2022 | L’ANJ censure le jeu Mission Patrimoine de la FDJ
05-07-2022 | Article à paraitre en juillet 2022 =« Le jeu excessif est-il une addiction ? »

En bref


06-08-2023|

Dans la soirée de jeudi, l’une des 150 machines à sous du casino Vikings de Sanary a rendu une cliente folle de joie, quand elle a découvert le montant du jackpot qu’elle venait de remporter: 147.098 euros! De quoi repartir le cœur léger et le compte en banque bien garni. Il s’agit là du plus gros jackpot remporté dans l’établissement de jeux sanaryen depuis son ouverture, en 2018.




31-03-2023|

Ce jeudi 30 mars 2023, Pierre, 26 ans, a décroché la somme de 50 066 euros au Casino Barrière Bordeaux. Il a suffi qu'il joue 3 coups à 1 euros pour gagner le pactole.




19-01-2023|

Jackpot ! Une retraitée a gagné gros au casino de Bandol (Var) ce mercredi. Elle qui fréquente l'établissement depuis plusieurs années est pour une fois repartie avec un portefeuille plus garni qu'à son arrivée puisqu'elle a empoché 186.347,54 euros. D'après le casino de Bandol, la retraitée compte utiliser cette somme pour emmener toute sa famille faire un beau voyage.




13-01-2023|

Pour une habitante de l'agglomération de Vannes (Morbihan), ce vendredi 13 janvier a été synonyme de jour de chance. Une femme d'une quarantaine d'années a remporté le deuxième plus gros jackpot de l'histoire de l'établissement vannetais « Kasino ».




04-10-2022|

Samedi 1er octobre, un Strasbourgeois de 31 ans a décroché la somme de 186 738 euros sur une machine à sous Bonus Times à 1 €. Client habitué du casino, il avait misé, ce soir-là, la modique somme de trois euros. « En moyenne, même si tout est bien sûr aléatoire, un jackpot de l’ordre de 10 000 euros est remporté entre trois et quatre fois par semaine. Dans ce cas présent, il s’agit d’une somme exceptionnelle ! » contextualise Arnaud Levalois, directeur général du Casino Barrière Niederbronn.



EPT chiffres participation tournois histoire emblematiques nationalites competition important
Vos derniers commentaires

Forum
Re:Cherche fan de casinos comme moi par : eric57 - jeudi 06 juillet 2023 22:12
Casino de Fort Mahon (Somme) par : titidecannes - mercredi 05 juillet 2023 11:00
Re:Baisse chiffre d'affaire casino Enghien par : Callie Strong - mardi 29 novembre 2022 13:00
Re:nouveau directeur PASINO LE Havre par : titidecannes - jeudi 02 juin 2022 11:03
nouveau directeur PASINO LE Havrea par : titidecannes - jeudi 02 juin 2022 11:01
Baisse chiffre d'affaire casino Enghien par : titidecannes - vendredi 03 décembre 2021 12:43
Cannes pert un casino (2 au lieu de 3) par : titidecannes - jeudi 28 Octobre 2021 21:38
Attention au douane quand vous avez de l'argent liquide. par : titidecannes - mardi 05 Octobre 2021 14:39
Casinos barriere de CANNES par : titidecannes - mercredi 21 juillet 2021 11:41
Cherche fan de casinos comme moi par : titidecannes - samedi 01 mai 2021 10:07
Agenda Ev?nement ?
Merci de nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


Vous pensez avoir un problême avec le jeu ?
Vous rencontrez des difficultés avec le jeu et vous souhaitez arrêter le jeu ?
Vous avez la possibilité de vous protéger en demandant votre interdiction volontaire de jeux auprés de l'ANJ.
Cette démarche est strictement confidentielle et personnelle.