Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard


mots clefs : arles


Lundi 23 août 2004 : Monaco, plaisirs princiers.



Avec ses paysages à couper le souffle, ses trésors architecturaux, ses traditions et son ambiance de luxe et d'opérette, Monaco offre une parenthèse de rêve. cises, la relève de la Garde attire la foule sous un soleiTous les jours, à 11 h 55 prél de plomb.

Un panorama grandiose. Depuis les allées du Jardin Exotique, le regard embrasse toute la Principauté, de Fontvieille, à l'est, à Monte-Carlo et aux plages du Larvotto, à l'ouest, en limite de Roquebrune-Cap-Martin. On domine le Rocher et la vieille ville de Monaco, et le port de la Condamine, où mouillent les plus beaux yachts du monde. Par-dessus tout ça, le ciel d'un bleu profond, qui se noie dans la Méditérrannée.

Monaco est un lieu à part. Chaque quartier du plus petit État souverain de la planète (après le Vatican) palpite à son rythme, affiche ses différences. Fontvieille fait figure de cœur industriel de la principauté, en partie gagné sur la mer. Il a connu un développement fulgurant au cours des trente dernières années. Des industries peu consommatrices d'espace - lequel manque cruellement dans cette enclave azuréenne de 2 km2 !- y ont élu domicile. 36 000 personnes viennent chaque jour travailler à Monaco, et pas seulement dans les banques et dans les hôtels de luxe. La plasturgie est représentée, avec Mécaplast, qui sous-traite pour les grands constructeurs automobiles. Mais aussi l'informatique, la cosmétologie et la pharmacie, avec les laboratoires Biotherm, Lancaster, Asepta, Allergan. De l'insolente santé économique du « Rocher », les touristes se moquent pourtant comme d'une guigne. Ils viennent à Monaco pour bailler devant la jet-set, et pour s'enivrer de rêve et de couleurs.

On les croise à Monte-Carlo, devant le Casino, construit en 1863 par Charles Garnier. Un bâtiment magnifique. En pénétrant dans le vaste hall central dallé de marbre, on découvre sur la gauche les salles de jeu, somptueusement décorées. Certaines sont ouvertes à la visite : salon de style Renaissance, grand salon de l'Europe, salon des Amériques, salon des Grâces. La salle de l'Opéra est ornée de rouge et d'or, de bas-reliefs et de sculptures. Depuis la terrasse, la vue s'étend jusqu'à la pointe de Bordighera. Les happy-few, qui parquent leurs limousines devant l'Hôtel de Paris, embrassent toute la côte d'un seul regard depuis les suites dorées du palace du XIXe siècle. Au rez-de-chaussée, la brigade d'Alain Ducasse s'active dans les cuisines du « Louis XV », l'un des « trois macarons » les plus luxueux du monde.

Ici, on ne compte pas les Ferrari, les Porsche et les Jag, et apercevoir une Rolls-Royce n'a rien d'exceptionnel. L'argent coule à flot du coffre-fort de l'Europe, devant les visiteurs en short mitraillant à coups de Nikon les carrosseries rutilantes. Face aux jardins luxuriants où l'herbe est plus verte que chez nous, coupés de pièces d'eau agrémentées de papyrus et de nénuphars, les artères commerçantes alignent leurs boutiques de luxe où il serait inconvenant d'afficher les prix, à côté des banques aux colonnes ioniques et au sol dallé de marbre. Sur les banquettes lie de vin du Rampoldi, le resto branché de la jet-set, les vraies stars et les semi-mondains se régalent d'une cuisine passe-partout à tarif himalayen. La tomate mozzarella est à 21 euros, le melon au jambon de Parme à 27 euros. Bon appétit. Changement de décor sur le « Rocher ». L'ambiance méditerranéenne s'impose dans le vieux village aux rues étroites, aux placettes rafraîchies par l'ombre des oliviers, où les petits restaurants provençaux servent en terrasse. C'est là qu'il faut aller pour goûter le barbaguian, petit friand farci de riz et de courge, la socca - crêpe de farine de pois chiche - et le stocafi, plat monégasque à base de morue séchée mijotée dans une sauce-tomate garnie de petits légumes de Provence et d'olives noires. Les maisons ocre aux volets vert tendre et aux balcons de fer forgé, parfois reliées par des voûtes, sont décorées de frises et de faïences murales. Dans l'air flottent les parfums mêlés de pin, d'oranger et de figuier du jardin Saint-Martin suspendu au-dessus des flots. Mais on n'est pas à Naples. Le linge ne sèche pas aux fenêtres.

A deux pas, au débouché de la rue Comte-Félix Gastaldo ou de la rue Emile-de-Loth, s'élève le Palais princier. Murs immaculés dominés par une tour crénelée, et carabiniers en uniforme blanc.

Tous les jours, à 11 h 55 précises, la relève de la garde attire la foule sous un soleil de plomb. Claquement de talons, fusils dont la crosse tinte sur le pavé, roulements de tambour. Un cérémonial immuable, qui fait la joie des touristes sur la vaste place protégée par les canons offerts par Louis XIV à l'ancêtre des Grimaldi.

Deux jours ne vous suffiront pas pour tout voir, pour tout ressentir de cet État de poche où la vie semble couler entre parenthèses. Ne manquez pas la visite du Musée Océanographique, de la Cathédrale de style roman-byzantin, du Jardin Exotique, du Palais Princier, du Musée Napoléonien et du Casino de Monte-Carlo. Mais si vous aimez l'art, offrez-vous un détour par le très moderne Grimaldi Forum de Monte-Carlo, qui accueille jusqu'à la mi-septembre une exposition de 500 chefs-d'œuvre du Musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg. Et remontez par les jardins du Casino. Vous y découvrirez, nichées dans la verdure, des sculptures de Botéro, de Maillol et de Niki de Saint-Phalle.

(source : lejsl.com/J-Ph. Chapelon)


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



En bref

Le casino de Plombière relancé pour quinze ans
31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

partouche gagnants exploite europeen diversifier restaurants collaborateurs experimentations
Vos derniers commentaires
Pasino de La Grande-Motte : elle empoche les 478 000 € du Megapot le jour de l'An commenté : 1 fois
L’installation de casinos au Val d’Europe est en stand-by commenté : 2 fois
Dieppe : le casino accueillera de nouvelles machines à sous à partir du 5 décembre 2018 commenté : 1 fois
L’installation de casinos au Val d’Europe est en stand-by commenté : 2 fois
Santenay : de nombreux postes sont à pourvoir au casino commenté : 1 fois
Le casino de Vannes fête son premier anniversaire commenté : 1 fois

Forum
Etude sur les pratiques de jeux de hasard et d'argent en Fra par : gargarumf - lundi 08 Octobre 2018 13:38
saumur par : nollach - mercredi 13 juin 2018 15:45
matériels pour l'événementiel par : Magic66 - samedi 28 avril 2018 10:50
Attention par : LGM - mercredi 22 novembre 2017 02:04
demande d 'aide par : l epingleur - mardi 26 septembre 2017 19:04



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.