Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2023
Archives 2022
Archives 2021
Archives 2020
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2018/2019
2019/2020
Documentation
Rapport du marché des jeux en ligne en France, 4eme trimestre 2020 - 18/03/2021
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Lundi 9 janvier 2023 : Sept ans et des raisons d’espérer pour le casino Joa de La Seyne



Ouvert en janvier 2016 au centre-ville, l’établissement de jeux célèbre son anniversaire durant le week-end. L’occasion de faire le point sur son activité qui a beaucoup souffert de la crise sanitaire.

Propos recueillis par M. G pour Varmatin

"Le chiffre 7, ce n’est pas neutre pour un casino", sourit le directeur de l’établissement Dylan Peyras. Sept ans, c’est en effet le nombre d’années depuis lequel le groupe Joa a ouvert son grand casino au parc de la Navale. Sans oublier qu’auparavant, l’activité des jeux avait fonctionné durant trois ans dans une salle provisoire de l’ancien Grand Hôtel des Sablettes. Depuis, l’activité a bien évolué et le groupe Joa a dû faire face aux difficultés liées à la période Covid. Lesquelles ont encore pesé sur l’année écoulée. Explications avec le directeur.

Comment s’est déroulée l’année 2022?

Elle a été un peu particulière puisqu’il a fallu composer avec le pass sanitaire qui est resté en vigueur jusqu’à la mi-mars. Le premier trimestre a donc été compliqué, avec une baisse des entrées de 30% à 35% comparée à 2019 (année de référence puisque nous avions subi sept mois de fermeture en 2020 et deux mois en 2021 à cause de la pandémie). Cela s’est bien sûr ressenti sur l’activité restauration et sur celle des jeux, d’autant que nous avions réduit le nombre de machines de 175 à 150 afin de respecter la distanciation d’un mètre entre chaque joueur. Quant aux jeux traditionnels, le nombre de joueurs était passé de sept à quatre par table. On est resté dans cette configuration jusqu’à la mi-mars.

Et une fois le pass sanitaire levé?

On a retrouvé le rythme de 2019, ainsi qu’une bonne saisonnalité; la fréquentation ayant été bonne durant l’été avec les locaux et les touristes. Ainsi durant les mois de juin, juillet et août, l’activité nocturne a augmenté de 10%. Puis de septembre à décembre, nous sommes restés sur le rythme d’avant Covid. L’activité du bar est bien repartie, dynamisée par les animations que nous avons multipliées (soirée clubbing une fois par mois, soirées karaoké live, soirées blind test, et de nombreuses soirées matches au bar des sports, qui a connu une très belle fin d’année avec la Coupe du monde). Côté restauration, l’activité a aussi bien redémarré, même si on n’a pas encore rouvert le restaurant La Cave, mais ce sera pour le printemps prochain.

Des évolutions du côté des jeux?

On investit 250.000 euros sur le premier trimestre 2023 pour renouveler le parc de machines et apporter de la nouveauté aux clients. Concernant l’espace jeux traditionnels et roulette, il attire depuis la crise sanitaire une clientèle plus jeune (18-25 ans) car, comme les discothèques sont restées fermées très longtemps, beaucoup ont réorienté leurs sorties et sont venus chez nous, intéressés par les prix attractifs des cocktails et l’envie de prendre du plaisir. Ils passent donc des soirées complètes: l’apéro au bar, puis le dîner au restaurant avant de passer du temps aux jeux.

D’autres évolutions en 2023?

On veut redynamiser l’offre culturelle, qui fait partie de l’ADN du groupe Joa. Mais l’exploitation de notre salle de spectacles, où nous proposions une quinzaine d’événements par an, a été très impactée par la crise sanitaire. Les séances de cinéma, organisées avec la Ville et Ciné 83, n’ont pas atteint leur objectif. On essaie donc de relancer l’activité dans la grande salle, avec l’accueil d’expos et de conférences, ainsi que des soirées années 80 et 90 (la prochaine aura lieu en février) qui fonctionnent bien. On a aussi organisé un dîner spectacle pour le réveillon du Nouvel An, qui a bien marché.

Qu’est-il prévu pour fêter l’anniversaire du casino?

Des animations ont été programmées hier et aujourd’hui. On propose un instant ludique à l’arrivée des clients, sur le thème de la fête foraine, qui permettent de gagner des lots, des cocktails, des repas et des tickets pour les jeux. Et nous organisions ce samedi une soirée réservée à 400 clients fidèles.

Que faire face à l'envolée des coûts de l'énergie?

"En raison de la hausse du coût de l’énergie, souligne le directeur de Joa La Seyne, notre facture va doubler, passant de 250.000 euros en 2022 à 540.000 en 2023. Face à une telle hausse, on a fait réaliser un audit énergétique et créé un comité de suivi en interne pour voir les pistes d’économies potentielles. Il faut savoir que 50% de notre consommation est liée à la climatisation car les machines développent 350 watts chacune, ce qui nous amène à devoir refroidir l’espace pour maintenir toute l’année une température constante. À l’inverse, on doit chauffer le restaurant et la salle de spectacles. En revanche, on ne chauffe plus les patios dédiés aux fumeurs, et on a coupé l’eau chaude dans les sanitaires. On a aussi formé les salariés aux écogestes, pour qu’ils se comportent sur leur lieu de travail comme à la maison, en éteignant les lumières, les ordinateurs et autres équipements qui ne sont pas utilisés. On a également installé des prises programmables pour une extinction automatique des appareils la nuit, on a ensuite supprimé toutes les imprimantes au profit d’une seule (centrale) et on limite les coûts de papeterie. Tout cela nous amène à nous poser des questions que l’on ne se posait pas avant. Parallèlement, conclut Dylan Peyras, il nous faut être plus attractifs encore, en jouant avec les outils marketing pour augmenter le chiffre d’affaires. C’est compliqué d’absorber la totalité du choc énergétique, mais cela fait partie de la vie d’une entreprise..."

La dimension écolo

Dans le cadre de son plan consacré à la "responsabilité sociétale des entreprises", le casino s’implique, à son niveau, face aux enjeux du développement durable. "On essaie d’être vertueux, explique le directeur. Par exemple, on gère nos biodéchets depuis huit mois avec l’association Les Alchimistes: on trie et on récupère le contenu des assiettes du restaurant après les repas, ainsi que le marc de café au bar. Tout cela part dans des composteurs géants pour être recyclés sur des terres agricoles du Var. On recycle aussi notre huile de friture. Sans oublier qu’on récolte 50kg de miel par an grâce aux ruches installées sur le toit".

Un effet "covid" sur les équipes

« Depuis plusieurs années, indique Dylan Peyras, l’effectif du casino est stable, avec quatre-vingt-dix salariés environ, tous en CDI. Mais durant les mois de fermeture liée à la pandémie, une dizaine de personnes a souhaité se réorienter en suivant des formations, et sept sont finalement parties travailler dans d’autres secteurs d’activité, préférant se tourner vers une stabilité professionnelle différente, sachant que le travail de nuit n’est pas la panacée pour tout le monde.

Ces départs ont impacté l’activité restauration en particulier, mais tout le monde a été remplacé. Du reste, rappelle le directeur, comme dans tous les établissements du groupe Joa, aucun plan de licenciement n’a été déclenché durant les périodes de fermeture. »

(source : varmatin.com/M. G)



>>> 

En savoir plus


Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Autre(s) Article(s)


09-01-2023 | Sept ans et des raisons d’espérer pour le casino Joa de La Seyne
30-12-2016 | La France : le pays des casinos
17-08-2016 | Les casinos de la côte d'Azur en quête d'une nouvelle martingale
05-11-2015 | Joa fait le pari de l'investissement et rafle la mise
24-07-2014 | le casino de La Seyne obtient une nouvelle autorisation
03-07-2012 | Ouverture jeudi du casino de La Seyne-sur-Mer
11-01-2011 | Casino : La Seyne attend encore la mise initiale

En bref


19-01-2023|

Jackpot ! Une retraitée a gagné gros au casino de Bandol (Var) ce mercredi. Elle qui fréquente l'établissement depuis plusieurs années est pour une fois repartie avec un portefeuille plus garni qu'à son arrivée puisqu'elle a empoché 186.347,54 euros. D'après le casino de Bandol, la retraitée compte utiliser cette somme pour emmener toute sa famille faire un beau voyage.




13-01-2023|

Pour une habitante de l'agglomération de Vannes (Morbihan), ce vendredi 13 janvier a été synonyme de jour de chance. Une femme d'une quarantaine d'années a remporté le deuxième plus gros jackpot de l'histoire de l'établissement vannetais « Kasino ».




04-10-2022|

Samedi 1er octobre, un Strasbourgeois de 31 ans a décroché la somme de 186 738 euros sur une machine à sous Bonus Times à 1 €. Client habitué du casino, il avait misé, ce soir-là, la modique somme de trois euros. « En moyenne, même si tout est bien sûr aléatoire, un jackpot de l’ordre de 10 000 euros est remporté entre trois et quatre fois par semaine. Dans ce cas présent, il s’agit d’une somme exceptionnelle ! » contextualise Arnaud Levalois, directeur général du Casino Barrière Niederbronn.




04-10-2022|

Samedi 1er octobre 2022, une joueuse du casino de Luc-sur-Mer (Calvados) a remporté un super jackpot d’un montant de 55 677 €. L’heureuse gagnante jouait sur les machines Jin Ji Bao XI, installées récemment.




04-10-2022|

Samedi 1er octobre 2022, une joueuse du casino de Luc-sur-Mer (Calvados) a remporté un super jackpot d’un montant de 55 677 €. L’heureuse gagnante jouait sur les machines Jin Ji Bao XI, installées récemment.



Machines à sous allemagne procureur commerces disposition republique judiciaire emprisonnement blanchiment
Vos derniers commentaires

Forum
Re:Baisse chiffre d'affaire casino Enghien par : Callie Strong - mardi 29 novembre 2022 13:00
Re:nouveau directeur PASINO LE Havre par : titidecannes - jeudi 02 juin 2022 11:03
nouveau directeur PASINO LE Havrea par : titidecannes - jeudi 02 juin 2022 11:01
Baisse chiffre d'affaire casino Enghien par : titidecannes - vendredi 03 décembre 2021 12:43
Cannes pert un casino (2 au lieu de 3) par : titidecannes - jeudi 28 Octobre 2021 21:38
Attention au douane quand vous avez de l'argent liquide. par : titidecannes - mardi 05 Octobre 2021 14:39
Casinos barriere de CANNES par : titidecannes - mercredi 21 juillet 2021 11:41
Cherche fan de casinos comme moi par : titidecannes - samedi 01 mai 2021 10:07
Réouverture des casinos par : titidecannes - samedi 01 mai 2021 09:37
Re:Travail dans un casino par : AlexUnder - lundi 19 avril 2021 13:47
Agenda Ev?nement ?
Merci de nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


Vous pensez avoir un problême avec le jeu ?
Vous rencontrez des difficultés avec le jeu et vous souhaitez arrêter le jeu ?
Vous avez la possibilité de vous protéger en demandant votre interdiction volontaire de jeux auprés de l'ANJ.
Cette démarche est strictement confidentielle et personnelle.