Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard


mots clefs : premiere


Jeudi 9 juin 2011 : Bettencourt : les explications de Stéphane Courbit



INTERVIEW - Le patron de Lov Group considère sa relation avec l'héritière de L'Oréal comme un partenariat de long terme.

LE FIGARO. - L'investissement de 143 millions d'euros réalisé par Liliane Bettencourt dans votre groupe se trouve au cœur d'une nouvelle confrontation familiale. Comment êtes-vous entré en contact avec l'héritière de L'Oréal ?

Stéphane COURBIT. - Le processus a démarré l'été dernier. Nous voulions avoir la capacité financière de saisir d'éventuelles opportunités, mais sans recourir à l'endettement. Nous avons mandaté la société Triago (société spécialisée dans la levée de fonds, NDLR) qui nous a présenté une dizaine de candidats. Nous cherchions un partenaire stable, qui puisse s'inscrire dans la durée, comme c'est le cas des grandes familles avec lesquelles nous avons déjà conclu des accords, Agnelli, Louis-Dreyfus, Bolloré ou Arnault. À l'automne, Pascal Wilhelm (NDLR: le protecteur et conseil de l'héritière de L'Oréal) m'a parlé de Liliane Bettencourt et de son souhait d'investir. Il m'a présenté le responsable des investissements de Mme Bettencourt. C'est ainsi que nous nous sommes rencontrés.

Comment se sont déroulées ces rencontres?

La première rencontre a eu lieu en novembre. Liliane Bettencourt m'a expliqué qu'elle désirait investir pour ses petits-fils. L'un fait des études de commerce, l'autre d'audiovisuel. Nous avons même évoqué la possibilité qu'ils effectuent un stage chez nous. La deuxième chose qui l'intéressait, c'est que j'ai investi l'essentiel de ma fortune personnelle dans mon entreprise, ce qui constitue la meilleure garantie de mon investissement quotidien dans la bonne marche de la société… Le deuxième rendez-vous a eu lieu il y a quelques semaines. Au cours de ces entretiens, Liliane Bettencourt s'est montrée tout à fait informée de ses dossiers.

«Jamais la famille Bettencourt n'avait investi dans des activités de cette nature» a expliqué Françoise Meyers. Stéphane Courbit-Liliane Bettencourt, n'est-ce pas une association surprenante?

C'est un accord avantageux et protecteur pour la Financière l'Arcouest (appartenant à Liliane Bettencourt, NDLR). Triago avait établi une fourchette de valorisation de LG Industrie entre 573 millions et 750 millions. La transaction s'est opérée à 575 millions, soit la fourchette basse, correspondant au chiffrage de la banque Messier-Marys et associés (conseil de Liliane Bettencourt).

La financière l'Arcouest détient 20% du capital de la société. Une clause de liquidité lui garantit un rendement de 12% minimum par an si nous nous séparons à notre initiative. Elle possède un droit de veto et des postes au conseil d'administration. Il s'agit donc d'un véritable partenariat. Je souligne également que Liliane Bettencourt a investi dans une société qui n'est pas endettée, puisque notre ligne de crédit ne dépasse pas 30 millions d'euros, quand l'actif net réévalué est de 600 millions d'euros et qui a un retour sur investissement de 40% par an sur les trois dernières années.

Malgré tout, Françoise Bettencourt Meyers s'inquiète d'un possible conflit d'intérêt, le mandataire de sa mère étant également avocat de votre société.

Je ne vois pas de quoi on parle. Il n'y a pas de conflit d'intérêt. Pascal Wilhelm n'est pas mon avocat. C'est l'un des avocats qui travaillent pour le groupe, tout comme le cabinet Bredin-Prat, cabinet de Françoise Bettencourt Meyers. L'année dernière, les honoraires de Wilhelm et associés, qui intervient essentiellement pour l'activité de jeux en ligne, se sont élevés à 560.000 euros. Ceux de Bredin-Prat à 1,2 million d'euros. Dans les deux cas ni l'un ni l'autre ne sont en conflit d'intérêt.

Françoise Bettencourt Meyers et ses conseils étaient-ils informés de cette opération?

Je n'ai jamais rencontré Françoise Bettencourt Meyers. Ce qui se passe entre la mère et la fille me désole mais ne me regarde pas.

Comment voyez-vous l'avenir aujourd'hui?

Mon souhait était et reste d'établir un partenariat de long terme. S'il fallait envisager un jour une sortie anticipée de Liliane Bettencourt nous le ferions naturellement.

(source : lefigaro.fr/Laurence De Charette et Gaëtan De Capèle)


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Article(s) relatif(s)


02-06-2011 | Liliane Bettencourt entre au capital de Betclic et MyMajorCompany

Autre(s) Article(s)


24-03-2017 | François Fillon et les jeux d’argent
31-07-2012 | Paris en ligne : on se bouscule dans le tiercé de tête
08-07-2012 | Xavier Niel arrête le poker en ligne
11-06-2012 | Affaire Bettencourt: Wilhelm, Courbit et Thurin placés en garde à vue
15-09-2011 | La SBM redit son soutien à Stéphane Courbit
16-06-2011 | Bettencourt : Courbit renonce aux 143 millions
09-06-2011 | Bettencourt : les explications de Stéphane Courbit
29-11-2010 | «La loi sur les jeux en ligne favorise la fraude»
12-07-2010 | Le holding Mangas Gaming en perte dans les comptes de la SBM
29-12-2009 | Paris en ligne : Courbit s'allie, Partouche frileux
13-11-2009 | Jeux en ligne : BetClic espère évolution de loi au Sénat
27-05-2009 | Stéphane Courbit mise sur la croissance des jeux en ligne
13-05-2009 | Patrick Bruel s'allie au fondateur de Meetic dans le poker en ligne
11-05-2009 | Jeux en ligne : Free.fr ouvre sa chaine « poker »
10-03-2009 | Stéphane Courbit se renforce dans les jeux en ligne
29-05-2008 | Stéphane Courbit s'apprête à reprendre le britannique Betclick

En bref

Le casino de Plombière relancé pour quinze ans
31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Arnaques georgiens roulette judiciaire luxembourg technique arnaques rapporte colombiens
Vos derniers commentaires
Arnaques dans les casinos français et européens : plusieurs suspects arrêtés commenté : 1 fois
Privatisation de la Française des jeux : « Une menace pour le casino », selon le maire d’Enghien commenté : 2 fois
Privatisation de la Française des jeux : « Une menace pour le casino », selon le maire d’Enghien commenté : 2 fois
Le bus de Partouche pour transporter les joueurs du casino n’attire pas encore les foules commenté : 1 fois
Toujours plus de sécurité au casino d’Enghien commenté : 1 fois
Casinos : Joa va racheter les 8 établissements d'Emeraude commenté : 1 fois

Forum
Etude sur les pratiques de jeux de hasard et d'argent en Fra par : gargarumf - lundi 08 Octobre 2018 13:38
saumur par : nollach - mercredi 13 juin 2018 15:45
matériels pour l'événementiel par : Magic66 - samedi 28 avril 2018 10:50
Attention par : LGM - mercredi 22 novembre 2017 02:04
demande d 'aide par : l epingleur - mardi 26 septembre 2017 19:04



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.