Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2020
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2018/2019
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard


mots clefs : sanitaire


Jeudi 20 janvier 2011 : Un médicament accusé de rendre dépendant au jeu



Un Nantais dénonce les effets indésirables du Requip, traitement contre la maladie de Parkinson.Ruiné au jeu, il demande 450 000 € à un géant mondial du médicament. Procès le 1er février.

« Personne n'a jamais osé s'attaquer à l'un des plus gros laboratoires du monde », affirme Antoine Béguin, avocat angevin. Le tribunal de grande instance de Nantes jugera, au civil, le 1er février, le premier dossier français portant sur les effets secondaires d'un traitement de la maladie de Parkinson. Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) se retrouvera assigné pour « défectuosité d'un médicament ». Et le neurologue nantais l'ayant prescrit pour « manquement à son obligation d'informer ».

Il dilapide son argent

Le plaignant nantais, âgé de 52 ans, s'est vu diagnostiquer une maladie de Parkinson en 2003. Son médecin lui indique un médicament commercialisé par GSK, le Requip. Il stimule la production dans le cerveau de dopamine, un neurotransmetteur qui fait défaut aux parkinsoniens.

« De mars 2003 à septembre 2005, mon client va développer de graves troubles du comportement et sa personnalité va changer. » Il dilapide les économies du ménage dans les jeux sur Internet (PMU ou casino), volant pour financer ses mises, conduisant sa famille à « la ruine économique ». Il sera également, jusqu'à se travestir, sujet à l'hypersexualité, recherche compulsive du plaisir sexuel. « Ces troubles vont cesser après l'arrêt du traitement. »

Pour les avocats Gérard Marot et Antoine Béguin, cela ne fait aucun doute : le médicament est en cause. « Dix praticiens dont quatre experts médicaux ont conclu que le traitement était bien à l'origine des troubles déclarés. » Problème, avant 2006, rien sur la notice du médicament ne mettait en garde le patient. Les avocats réclament 450 000 € au titre des dommages et intérêts.

Un dossier a déjà été plaidé aux États-Unis par un patient sous Mirapex, un médicament similaire. L'Américain a touché 8,2 millions de dollars. En juillet 2009, l'Agence française de sécurité sanitaire (Afssaps) mettait en garde les professionnels de santé sur la dangerosité de ce traitement. Elle mentionne « une centaine de cas de troubles compulsifs - jeu pathologique, comportements répétitifs sans but, augmentation de la libido ou hypersexualité - ont été rapportés chez des patients traités avec un ou plusieurs de ces médicaments dopaminergiques ».

Après ce procès, d'autres cas pourraient se faire connaître. De son côté, le laboratoire GSK refuse de communiquer « avant l'annonce du jugement ».

(source : maville.com/rnaud WAJDZIK/Ouest-France)


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Article(s) relatif(s)


23-02-2009 | Accro au jeu à cause d'un médicament
12-07-2005 | Un médicament contre la maladie de Parkinson déclenche parfois une compulsion

Autre(s) Article(s)


10-01-2020 | Approche de « santé publique » des jeux d’argent
04-10-2019 | Le jeu pathologie maladie : un « construit social »
29-03-2019 | L’addiction au jeu : une drôle de maladie… qui a du mal à trouver ses malades !
23-11-2018 | Colloque sur les jeux de hasard et d’argent à l’Assemblée Nationale
30-11-2012 | Condamnation confirmée pour GSK dans le procès Requip
12-04-2011 | Médicaments contre Parkinson : l'Afssaps rappelle les risques
20-01-2011 | Un médicament accusé de rendre dépendant au jeu
23-02-2009 | Accro au jeu à cause d'un médicament
12-07-2005 | Un médicament contre la maladie de Parkinson déclenche parfois une compulsion

En bref


31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.


20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie


11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)


04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)


05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

réouverture des casinos reouverture echeance confinement indispensable activites gouvernement prochains lesquels
Vos derniers commentaires
La réouverture des casinos le 15 décembre en discussion commenté : 1 fois
Bientôt un casino sur la commune d’Hardelot ? commenté : 4 fois
Val-d'Oise. Bon bilan du casino d'Enghien... avant la crise sanitaire commenté : 4 fois
Val-d'Oise. Bon bilan du casino d'Enghien... avant la crise sanitaire commenté : 4 fois
Bientôt un casino sur la commune d’Hardelot ? commenté : 4 fois

Forum
iNTERDIT DE CASINOS par : TITIDECANNES - mercredi 07 Octobre 2020 09:46
Etude sur les pratiques de jeux de hasard et d'argent en Fra par : gargarumf - lundi 08 Octobre 2018 13:38
saumur par : nollach - mercredi 13 juin 2018 15:45
matériels pour l'événementiel par : Magic66 - samedi 28 avril 2018 10:50
Attention par : LGM - mercredi 22 novembre 2017 02:04
demande d 'aide par : l epingleur - mardi 26 septembre 2017 19:04
achat de matériel d'occasion par : casino baccara - vendredi 03 février 2017 18:32
bonjour par : gorzcore - mardi 25 Octobre 2016 15:35
Une nouvelle donne pour les casinos par : ereduverseau - samedi 23 mai 2015 13:44
Bonjour à tous par : Admin - vendredi 08 juin 2012 16:17



Agenda Ev?nement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.