Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard


mots clefs : clientele


Jeudi 30 octobre 2003 : Suisse : Bâle : ouverture du Grand Casino.



Le grand casino de Bâle sera inauguré ce soir et ouvert au public demain. Ce temple du jeu, limitrophe de Saint-Louis, est exploité par la société Airport Casino Basel AG, dont le casinotier français Tranchant est actionnaire à 100 %. Il représente un investissement de 55 millions de FS. Un millier de visiteurs sont attendus chaque jour.

Deux projets étaient en lice à Bâle : celui de la société de Foire de Bâle et celui de la société Airport Casino Basel AG. C'est cette dernière, fondée le 13 septembre 2000, qui s'est vue accorder cette concession de type casino A avec grands jeux par le conseil fédéral le 25 octobre 2001. Hier le conseil d'administration s'est félicité du bon déroulement des travaux, malgré la complexité administrative et « de nombreux obstacles ». Il n'aura fallu que 24 mois pour bâtir le grand casino de Bâle sur une friche industrielle située à la frontière franco-suisse à deux pas de l'autoroute A 35 et près de l'EuroAirport. Le groupe français Tranchant qui exploite 22 casinos, dont 18 en France, a investi 55 millions de FS dans cette réalisation.

250 machines à sous

Le bâtiment comporte quatre étages : le premier abrite la salle des grands jeux avec 16 jeux de table, 2 roulettes françaises, 6 roulettes américaines, 6 Black Jack, un poker, un baccara et un restaurant. Au rez-de-chaussée, à côté de l'accueil -entrée gratuite, mais interdite aux moins de 18 ans- se trouvent une brasserie et un bar. Au sous-sol, 250 machines à sous avec différents jackpots sont alignées sur plusieurs rangées. On y trouve aussi un bar. Une salle de spectacle équipée d'une scène propose quelque 150 places au 2e étage ; elle est prévue pour des événements, culturels, séminaires et banquets. Les locaux administratifs sont situés au-dessus ; les différents étages sont reliés par des escaliers roulants et accessibles aux personnes à mobilité réduite par ascenseurs. Deux parkings au sous-sol offrent une capacité de 285 places. Le bâtiment est une réalisation du bureau d'architecture bâlois Burckhardt+Partner AG ; avec son cube rouge, éclairé la nuit, le bâtiment représente une architecture moderne Les gestionnaires de l'établissement prévoient une fréquentation d'environ 350 000 joueurs et visiteurs par an, essentiellement une clientèle régionale. Sans oublier les touristes et la clientèle d'affaire des foires de Bâle. En somme, « une situation idéale » pour les représentants du conseil d'administration qui tablent sur un revenu annuel brut des jeux de l'ordre de 55,9 millions de FS pour la période 2004-2009. L'entreprise emploie 186 salariés de 17 nationalités sous la direction de Michael Favrod. Parmi eux, une quarantaine de frontaliers français.

Et Blotzheim ?

Pas très loin, sur les hauteurs de Blotzheim, un autre projet de casino est en gestation, porté par une société mixte rassemblant les villes de Blotzheim, Mulhouse et Saint-Louis. Un projet qui ne semble pas présenter de risque de concurrence pour Bâle. Bien au contraire, Georges Tranchant, le patron du groupe qu'il a créé en 1987, est également candidat pour le casino de Blotzheim, même s'il ne voit sa réalisation qu'à l'horizon 2006/2007 : « Nous déposerons notre candidature demain [ndlr, aujourd'hui] en mairie de Blotzheim, souligne Romain Tranchant, l'un des fils. Ce projet ne gênera pas le casino de Bâle ». Georges Tranchant ajoute qu'il « s'agit de deux cultures différentes. En France, on joue essentiellement avec les machines à sous qui rapportent 95 % des recettes. Alors que dans les autres pays du monde, les recettes proviennent pour moitié des machines et pour moitié des tables de jeux ». Rappelons tout de même qu'à Blotzheim, on en est qu'au stade de l'acquisition des terrains. Alors que le grand casino de Bâle sera ouvert au public demain à midi. Un événement qui s'accompagnera d'une semaine d'animations spéciales. Pas très loin, sur les hauteurs de Blotzheim, un autre projet de casino est en gestation, porté par une société mixte rassemblant les villes de Blotzheim, Mulhouse et Saint-Louis. Un projet qui ne semble pas présenter de risque de concurrence pour Bâle. Bien au contraire, Georges Tranchant, le patron du groupe qu'il a créé en 1987, est également candidat pour le casino de Blotzheim, même s'il ne voit sa réalisation qu'à l'horizon 2006/2007 : « Nous déposerons notre candidature demain [ndlr, aujourd'hui] en mairie de Blotzheim, souligne Romain Tranchant, l'un des fils. Ce projet ne gênera pas le casino de Bâle ». Georges Tranchant ajoute qu'il « s'agit de deux cultures différentes. En France, on joue essentiellement avec les machines à sous qui rapportent 95 % des recettes. Alors que dans les autres pays du monde, les recettes proviennent pour moitié des machines et pour moitié des tables de jeux ». Rappelons tout de même qu'à Blotzheim, on en est qu'au stade de l'acquisition des terrains. Alors que le grand casino de Bâle sera ouvert au public demain à midi. Un événement qui s'accompagnera d'une semaine d'animations spéciales.

(source : dna.r/Bernard Surgand)


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



En bref

Le casino de Plombière relancé pour quinze ans
31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

justice autorisation ministre partouche tribunal pratique concurrence avenants requerante
Vos derniers commentaires
Toujours plus de sécurité au casino d’Enghien commenté : 1 fois
Casinos : Joa va racheter les 8 établissements d'Emeraude commenté : 1 fois
Nicolas Sarkozy entre au conseil d'administration de Barrière commenté : 3 fois
Nicolas Sarkozy entre au conseil d'administration de Barrière commenté : 3 fois
Nicolas Sarkozy entre au conseil d'administration de Barrière commenté : 3 fois
Annecy : de la prison pour avoir trop secoué la machine à sous... commenté : 1 fois

Forum
Etude sur les pratiques de jeux de hasard et d'argent en Fra par : gargarumf - lundi 08 Octobre 2018 13:38
saumur par : nollach - mercredi 13 juin 2018 15:45
matériels pour l'événementiel par : Magic66 - samedi 28 avril 2018 10:50
Attention par : LGM - mercredi 22 novembre 2017 02:04
demande d 'aide par : l epingleur - mardi 26 septembre 2017 19:04



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.