Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2020
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2018/2019
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Vendredi 24 novembre 2006 : Affaire Le Roux : "Un face-à-face entre les deux survivants"



Comment se fait-il que le procès intervienne près de 30 ans après les faits ? N'y a-t-il pas prescription ?

- La longueur de la procédure est due à la détermination de Renée Le Roux, la mère d'Agnès. En principe, un crime est prescrit dix ans après les faits, mais uniquement s'il n'y a pas d'acte déposé entre les deux dates. Or, Mme Le Roux a multiplié les plaintes depuis 1985 pour que la prescription ne soit pas acquise.Une fois, c'était pour faux témoignage, une autre pour non-assistance à personne en danger, etc… A chaque fois, elle relançait la procédure, ce qui a finalement permis la réouverture du dossier en 1999 et la mise en examen de Jean-Maurice Agnelet pour assassinat en 2005. Côté droit européen, la notion de "délai raisonnable" a également été évoquée par la défense pour tenter d'annuler la procédure.

Mais aujourd'hui, à l'ouverture de l'audience, l'avocat de Mme Le Roux a écarté cette possibilité de façon très habile : il a fait valoir que si la procédure s'est étalée sur 29 ans, c'était à cause de l'accusé, Jean-Maurice Agnelet, qui a continué à nier son implication. La cour d'assises a accepté cette version. Quoiqu'il advienne désormais, Agnelet sera donc jugé.

Quelles étaient les conclusions de votre enquête dans votre livre sur l'affaire Le Roux, publié en 1983 ? Jean-Maurice Agnelet a-t-il pu commettre ce crime selon vous ?

- Tout l'accable en tout cas.Dans mon livre "Agnès Le Roux : enquête sur la disparition d'une femme riche" (Presses de la Cité, 1983), je détaillais le contexte de la "guerre des casinos" dans lequel s'inscrivait cette affaire. Jacques Médecin, le tout-puissant maire de Nice qui voulait faire de sa ville le "Las Vegas de la Côte d'Azur", et l'homme d'affaires Jean-Dominique Fratoni (ndlr : un Corse suspecté de liens avec la mafia italienne) en étaient les principaux protagonistes. L'hôtel-casino Le Palais de la Méditerranée, propriété de la famille Le Roux, était convoité par Fratoni.C'est entre autres grâce à Jean-Maurice Agnelet, avocat de profession, que Fratoni a réussi à s'allier avec Agnès Le Roux, contre l'avis de sa mère Renée, et à mettre la main sur Le Palais de la Méditerranée. Pour ses "bons services", Agnelet était donc soutenu par tout le "clan" de Médecin et Fratoni, qui avait intérêt à démontrer qu'Agnès n'avait pas été assassinée. Dans mon livre, publié en 1983, je révélais que cette affaire n'avait pas été traitée comme elle aurait dû l'être à l'époque à cause de ces influences "souterraines".

Agnelet semble donc forcément impliqué dans la "disparition" d'Agnès. Il n'a jamais eu le comportement d'un homme innocent. Il a constamment menti depuis le début de l'enquête. Et depuis que son ex-femme, Françoise Lausseure, est revenue sur son alibi en 1999, il est incapable de démontrer ce qu'il a fait entre le 23 octobre et le 2 novembre 1997, date de la disparition d'Agnès. A cela s'ajoute sa personnalité complexe : c'est un homme retors, aux mœurs douteuses, qui parallèlement revendiquait son appartenance à la franc-maçonnerie et à la Ligue des droits de l'homme.

Mais il y a plus grave.
La justice dispose de deux pièces à conviction incontestables. D'une part, le fameux "dernier mot" d'Agnès Le Roux. En mars 1978 - nous sommes alors au tout début de l'enquête judiciaire -, la police découvre au domicile de la victime, posé sur sa table à dessin, une sorte de message-testament d'Agnès : "Désolée, tout est fini. Je veux que Maurice s'occupe de tout", disait en substance le texte, ce qui laisserait penser à un suicide. Les policiers perquisitionnent alors le cabinet d'Agnelet, où ils trouvent une photocopie de ce mot.

C'était quand même extrêmement curieux ! Par la suite, l'enquête a révélé qu'Agnès avait déjà laissé un mot semblable lors d'une tentative de suicide qu'elle a fait, un mois avant sa disparition. Dès lors, il apparaît qu'il ne pouvait pas y avoir d'autre explication : c'était Agnelet lui-même qui avait récupéré cet ancien mot et l'avait déposé sur la table à dessin d'Agnès !

Deuxième pièce à conviction: une annotation d'Agnelet dans un de ses livres de chevet. A chaque moment-clé de cette affaire, l'avocat a écrit de curieux messages sur la page de garde de quatre de ses livres. Sa dernière annotation, trouvée dans un livre d'Hemingway, datait du 2 novembre 1977, jour de la disparition d'Agnès. Il était écrit : "2 novembre 1977: reclassement dossier PM PV liberté". Ce qu'il faut traduire par "Le Palais Méditerranée (PM), construit sur un immeuble appartenant à la société Palais vénitien (PM), est désormais libre", parce qu'Agnès avait disparu.

Agnelet n'avait aucune raison d'écrire ces messages codés s'il n'était pas coupable. Reste qu'on ignore toujours où, quand et qui a commis le meurtre. Mais d'une façon ou d'une autre, Agnelet y est sans doute pour quelque chose.

D'autant que les autres acteurs de l'affaire - Médecin, Fratoni…- sont aujourd'hui tous morts !

Mais est-il possible qu'Agnès Le Roux n'ait pas été assassinée ?

- C'est ce qu'a essayé de faire croire le "clan" qui était derrière Agnelet. C'est aussi la thèse exploitée aujourd'hui par la défense. Mais elle ne tient pas debout. Si Agnès s'était suicidée, pourquoi n'a-t-on pas retrouvé sa voiture ? Une Range Rover, qui plus est ! Quant à l'hypothèse d'une disparition volontaire, Agnès n'en avait aucune envie. Cette fille n'était pas une "paumée", c'était une richissime héritière, avec des relations, des amis, une vie mondaine… Elle était habituée à mener la grande vie et aurait difficilement pu s'en passer, à mon avis.

Près de 30 ans se sont écoulés depuis. Le procès qui s'ouvre ce jeudi sera sans doute très "dense" sur le plan émotionnel car il se résume essentiellement à un face-à-face entre les deux seuls survivants de l'affaire : Jean-Maurice Agnelet et Renée Le Roux. Qui tous deux ne sont pas prêts à abandonner leur version.

(source : nouvelobs.com/Propos recueillis par Chiara Penzo le jeudi 23 novembre 2006)


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



En bref


31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.


20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie


11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)


04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)


05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Monaco historique entreprise sanitaire redressement economie monegasque orientaux americains
Vos derniers commentaires
Lyon : elle remporte plus de 2 millions au casino...en en misant 2 € commenté : 1 fois
Casinos et hôtels : A Monaco, la SBM s'attend à un hiver «très difficile» commenté : 4 fois
Casinos et hôtels : A Monaco, la SBM s'attend à un hiver «très difficile» commenté : 4 fois
Francis Perez, l’autodidacte devenu roi des casinos commenté : 3 fois
Casinos et hôtels : A Monaco, la SBM s'attend à un hiver «très difficile» commenté : 4 fois

Forum
Etude sur les pratiques de jeux de hasard et d'argent en Fra par : gargarumf - lundi 08 Octobre 2018 13:38
saumur par : nollach - mercredi 13 juin 2018 15:45
matériels pour l'événementiel par : Magic66 - samedi 28 avril 2018 10:50
Attention par : LGM - mercredi 22 novembre 2017 02:04
demande d 'aide par : l epingleur - mardi 26 septembre 2017 19:04
achat de matériel d'occasion par : casino baccara - vendredi 03 février 2017 18:32
bonjour par : gorzcore - mardi 25 Octobre 2016 15:35
Une nouvelle donne pour les casinos par : ereduverseau - samedi 23 mai 2015 13:44
Bonjour à tous par : Admin - vendredi 08 juin 2012 16:17



Agenda Ev?nement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.