Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2019
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard


mots clefs : arles


Mercredi 2 octobre 2002 : TOULOUSE - Montaudran accueillera-t-il une salle de jeux?



Casino: le projet est relancé

C'est un des vieux serpents de mer. Régulièrement annoncée, puis tout aussi rapidement démentie, la création d'un casino à Toulouse est invariablement remise sur le tapis.

Il faut dire que la ville a un avantage. Elle rentre dans le cadre légal fixé par un amendement de 1988 baptisé « Chaban-Delmas », du nom du maire de Bordeaux qui avait assoupli la réglementation. En gros, ce texte avait modifié le monopole des machines à sous cantonné jusqu'alors aux villes balnéaires ou thermales pour ouvrir « l'enfer du jeu » aux grandes villes de plus de 500.000 habitants dotées d'une activité à vocation nationale comme théâtre ou orchestre symphonique (!)...

Si ces dernières années, quelques agglomérations, comme Lyon, ont saisi l'occasion, Toulouse et son ancien maire Dominique Baudis, n'ont jamais cédé aux sirènes de l'argent facile qui peut pourtant rapporter gros à une municipalité.

Mais avec Philippe Douste-Blazy, l'hypothèse de l'implantation d'un casino dans la ville a, selon nos informations, été à nouveau étudiée de près, ces derniers mois.

Outre Guy Meyrieu, le PDG du casino de Salies-du-Salat, trois autres groupes spécialisés, Partouche, Barrière et Accor auraient même fait savoir leur intérêt pour un tel projet dont l'implantation aurait été envisagée, parmi d'autres solutions, sur la zone de Montaudran, encore occupée par les bâtiments d'Air France.

Ce que ce refuse à confirmer la mairie que nous avons contactée, hier. « Le 21 juin dernier, lors du conseil municipal, une délibération a effectivement été votée pour que la ville se porte acquéreur de 40 hectares sur le site de Montaudran où nous étudions la possibilité de créer le nouveau parc d'exposition ou un pôle dévolu aux entreprises de bio-technologies, a fait savoir Philippe Douste-Blazy. Mais rien n'est encore tranché et il n'est pas question de casino », assure-t-on dans l'entourage du maire.

LA DECISION DE LA VILLE

Ce qui est sûr c'est que le projet est toujours à l'étude. « Comme il l'a toujours été depuis que Toulouse est dans le créneau des villes concernées, estime un proche du dossier. Une dizaine de sites susceptibles d'accueillir la salle de jeux ont d'ailleurs été répertoriés, que ce soit la Cépière ou Montaudran »... Sans en dire plus.

« Quoi qu'il en soit, le préalable indispensable à la création d'un casino est l'avis de principe du conseil municipal, rappelle Guy Meyrieu. C'est la ville qui procède à une délégation de service public en organisant ensuite dans le cadre de la loi Sapin un appel d'offres avec attribution d'un cahier des charges. Tant qu'il n'y a pas cet avis, il n'y a rien de fait ».

D'autant que le ministère de l'Intérieur via la préfecture a encore son mot à dire. Le tout pour les candidats est de s'armer de patience. En 1996 déjà, la société anonyme du Grand casino emmenée par Robert Feliciaggi, un proche de Charles Pasqua à la tête d'un groupe d'investisseurs corses, avait jeté l'éponge après avoir rêvé d'un établissement installé sur le boulevard de Strasbourg, dans les locaux de l'ancien cinéma Trianon...

Cette fois, malgré les démentis de la mairie, les casinotiers postulants auront peut-être moins de temps à attendre.

(source : Ladepeche.com/G.-R. SOUILLES)


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



En bref

Le casino de Plombière relancé pour quinze ans
31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Casino de Saint-Laurent-en-Grandvaux administrative prefecture longtemps autorisation grandvaux ministeres municipal francoise
Vos derniers commentaires
Casinos : Joa va racheter les 8 établissements d'Emeraude commenté : 1 fois
Nicolas Sarkozy entre au conseil d'administration de Barrière commenté : 3 fois
Nicolas Sarkozy entre au conseil d'administration de Barrière commenté : 3 fois
Nicolas Sarkozy entre au conseil d'administration de Barrière commenté : 3 fois
Annecy : de la prison pour avoir trop secoué la machine à sous... commenté : 1 fois
Lyon : escroquerie aux jetons de casino avec de faux chèques du darkweb commenté : 2 fois

Forum
Etude sur les pratiques de jeux de hasard et d'argent en Fra par : gargarumf - lundi 08 Octobre 2018 13:38
saumur par : nollach - mercredi 13 juin 2018 15:45
matériels pour l'événementiel par : Magic66 - samedi 28 avril 2018 10:50
Attention par : LGM - mercredi 22 novembre 2017 02:04
demande d 'aide par : l epingleur - mardi 26 septembre 2017 19:04



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.