Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Dimanche 18 octobre 2015 : J'ai été croupier : alcool, fausses promesses, bling bling... Les casinos vous manipulent (7)



Manipulations, addictions, pressions... Pierre Lechaix a travaillé pendant six ans dans deux casinos en Normandie comme croupier, il en est sorti dégoûté. Avec le recul, il a souhaité raconter les coulisses pas vraiment glorieuses de son ex-métier. Témoignage.

Suppression des repères, pratiques incitatives et combines de croupiers : les établissements de jeu ont leurs petits stratagèmes pour nous plumer.

S'ils subissent aujourd'hui la concurrence de leurs équivalents en ligne, les casinos attirent toujours, malgré une récente baisse de fréquentation. La crise aidant, le jeu est encore, sinon une illusoire porte de sortie vers la "réussite", au moins un divertissement adopté par une population en manque de rêve.

Le problème, c’est la difficulté pour les plus mordus d’être conscients de ce point précis : les casinos ne proposent pas grand chose d’autre que du rêve.

Une mécanique bien huilée

Les promesses de jackpots de plus en plus importants, notamment avec les gains de machines à sous mutualisées entre plusieurs établissements, font pourtant apparaître le contraire. Si on a tous conscience en remplissant un billet de Loto de notre infime probabilité de gagner, les jeux de casino ont, eux, une particularité plus insidieuse : ils donnent l’impression aux joueurs de pouvoir y maîtriser leur chance.

Mais la mécanique des casinos, qui sont des entreprises et non des philanthropes, reste implacable et bien huilée. Conçus pour faire de l’argent, ils développent leur lot de pratiques et de secrets pour atteindre leur objectif. Certains sont visibles, d’autres plus sournois.

J'en ai moi même été témoin : en 2005, mon conseiller Pôle emploi, qui savait que j'étais un "oiseau de nuit", m'a conseillé une formation de croupier reconnue par l'État. J'ai ensuite travaillé pendant six ans dans deux casinos en Normandie, et j'en suis sorti assez dégoûté.

Avec le recul, j'ai aujourd'hui un regard très lucide sur la façon dont les casinos entretiennent à dessein l'addiction des joueurs.

Un environnement pour pousser au jeu

En tant qu’établissements dédiés au jeu, les casinos se doivent de promettre de l’amusement en attirant l’œil. L’efficacité des bonnes vieilles lumières clignotantes, des bruits des machines et des décors “luxueux” n’est, de ce point de vue, plus à prouver.

Bling-bling égal richesse, l’association se fait naturellement. Et puis si les machines font tout le temps du bruit, c’est bien qu’il y a des gens qui gagnent, non ?

Inutile d’être très observateur, par ailleurs, pour noter l’absence d’indicateurs de temps dans les salles. Les fenêtres sont rares et les horloges n’existent pas. Faites perdre aux gens leur notion du temps et ils ne feront plus le lien avec la réalité. Il ne leur reste plus qu’à jouer. Lorsqu’ils auront terminé, il devront d’ailleurs se sortir du dédale conçu pour les garder plus longtemps à l’intérieur.

Incitation et addictions

Jusqu’ici, pourrait-on se dire, c’est de bonne guerre. Mais les casinos se montrent volontiers plus fourbes.

Lorsque le personnel vous propose des boissons alcoolisées par exemple. Restauration, hôtellerie et casinos sont associés et le service est crucial dans l’accueil d’un client. Seulement, le but n’est pas tant de lui faire plaisir en lui servant son cocktail préféré que de voir ses inhibitions s’évanouir. Évidement, moins le client est raisonnable, mieux c’est.

Au risque de faire imprudemment converger des addictions qu’il ne fait pas bon cumuler. Même si tous les joueurs ne sont pas concernés, le lien entre jeu pathologique et alcoolisme n’est pas difficile à imaginer.

D’autres moyens pour encourager la clientèle sont mis en en oeuvre, tel que le système de "récompenses" pour les gros joueurs. Plus ils dépensent - on dit bien dépenser, et non gagner – plus ils peuvent espérer obtenir des cadeaux de la maison, allant de l’apéritif à la nuit d’hôtel. De nombreux casinos invitent ainsi leurs clients à des "dîners VIP" dans leur restaurant, en sachant parfaitement que la plupart ne repartiront pas sans jouer.

Les croupiers : complices ou victimes ?

Les croupiers sont un points essentiels : embauchés pour faire tourner la maison, ils sont formés à manipuler les joueurs et à mettre en pratique des techniques très précises.

Ces techniques sont nombreuses : par exemple, accélérer la cadence lorsqu'un client gagne afin que celui-ci s'emballe et joue encore plus. La ralentir lorsque celui-ci perd afin de lui donner l'illusion d'analyser et de contrôler le jeu...

Le fait de gérer l'état émotionnel des joueurs fait pleinement partie de la fonction de croupier. On apprend à être une véritable éponge et à s'adapter à tous les profils pour les faire jouer un maximum : on se montre impressionné par un flambeur, on encaisse les aigreurs des mauvais perdants.

On apprend aussi à ne pas trop "plumer" le client d'un seul coup, afin qu'il ne soit pas déçu par une seule soirée et qu'il continue à revenir.

J'ai été confronté à la misère humaine

Interdiction, donc, de freiner les ardeurs et les envies de jeu. Même si les joueurs sont au bout du rouleau, même s’ils s’avèrent être compulsifs ou visiblement en détresse.

Un barman, par exemple, arrête normalement de servir le client s'il est trop soûl. Nous, nous devons assister impuissant à la déchéance d'hommes et de femmes et même l'encourager. Je me rappelle de nombreux exemples qui m'ont marqué, comme cette mère de famille qui avait perdu près de 2.000 euros en une soirée et qui m'avait avoué avoir emprunté de l'argent à son fils pour continuer à jouer.

J'ai vu de nombreuses personnes craquer, pleurer, et même certaines menacer de se suicider.

Il arrive que, confrontés à une certaine misère humaine, des employés renoncent à la fonction dans une sorte de prise de conscience éthique. Ça a été mon cas : avec du recul, je me suis rendu compte que cette profession est caractérisée par un endoctrinement et une manipulation insupportables.

Les jeux en ligne : pas moins trompeurs

D’ailleurs, nombreux sont ceux, plus ou moins rompus aux jeux d’argent, qui se sont tournés vers le web pour jouer.

L’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) n’autorise pas les sites de casino en France, mais les opérateurs de paris sportifs, hippiques ou de poker en ligne ne font pas preuve de moins d’astuces pour attirer les mises.

Leur principale manœuvre est de faire miroiter des cadeaux et des bonus laissant penser qu’au final, il est possible de jouer chez eux sans dépenser. C’est sans compter que la plupart du temps, la première condition pour les obtenir est d’engager de l’argent de sa poche, et que le retour sur investissement est souvent bien faible… pour un risque d’addiction encore plus fort.

Pourquoi je ne remettrais plus jamais les pieds dans un casino

Malgré l'image "prestigieuse" que peuvent avoir les casinos, je vous assure qu'il est impossible d'y travailler en gardant une bonne santé mentale. Car sous cet habillement luxueux, c'est la misère qu'on y côtoie.

J'ai fini par me sentir coupable, par craquer moi aussi comme les joueurs que je m'attachais indirectement à ruiner. Je me suis rendu compte que le métier de croupier me forçait à profiter de la vulnérabilité des gens, et qu'il n'y avait rien de valorisant à cela.

Alors que j'étais à l'époque extrêmement libéral sur le sujet, je suis aujourd'hui fermement hostile à toute sorte de jeux d'argent, à part peut-être le poker qui ne dépend pas tout à fait uniquement du hasard et qui laisse sa chance à chacun.

Au casino, c'est toujours la maison qui gagne : le reste n'est qu'illusion et manipulation.

(source : nouvelobs.com/Anaïs Chabalier/Pierre Lechaix)


Share |

Vos réactions à cet article

Greg765686 | 18/10/2015 13:30


Il est bien gentil ce garcon mais avant de travailler dans les casinos est il alle voir??
Oui il n'y a pas de fenetre, oui il n'y a pas d'horloge, mais il y a une supere invention qui s'appelle la montre...
Bref je travaille ds les casinos depuis pres de 10 ans, j'ai ete forme par des personnes avec passion, ils m'ont donné l'envie de faire ce metier.
Alors voir des choses pareilles me met hors de moi.
Oui bien sur le but c'est de faire du chiffre, les clients le savent bien, ils viennent plus ds l'optique de perdre que de gagner, et je tiens à dire à cette chere personne que tout est mis en place quand un client en detresse. Ça s'appelle Addictel. Un centre pour les peronnes en perdition.
J'ai ete responsable avant de revenir aux tables de jeux et je parlais bcp aux clients. Qd ca n'allait pas je leur disais de ne pas insister, je refusais qu'ils reprennent des jetons pour rejouer. Je preferais les revoir quelques jours plus tard avec le sourire que completement perdues et en detressre
Alors soit il est tombe dans les mauvais etablissements soit il veut faire parler de lui mais dans tous les cas il n'est pas fait pour ce metier.


thecrow | 18/10/2015 17:55


Quelle tristesse de lire autant de stupidités. En 6 ans et seulement deux casinos,ce monsieur se permets de critiquer le milieux des casinos avec des mots durs et cruels. En 27 ans et environ 25 établissements différents je suis mentalement au top,je me regarde dans une glace sans aucun problème. Soit le problème est ce jeune homme,soit il a eu le malheur de tomber sur deux directeurs de casinos qui ne sont pas des vrais casinotiers. Quoiqu'il en soit cet article est un tissu de mendonges


david | 18/10/2015 20:21


Il est vrai que c'est extrapolé !!

Quand il dit : "Il arrive que, confrontés à une certaine misère humaine, des employés renoncent à la fonction dans une sorte de prise de conscience éthique."
Je n'en connais aucun qui a arreté pour cette raison. La plupart des employés qui ont arreté les casinos, est du fait que leur vie de famille a été impactée (week end et jours fériés horaires "ingrats") pour un salaire de misere


joecoco83 | 19/10/2015 08:12


Je pensais que le but d'un casino était de perdre de l'argent, comme une boulangerie de donner du pain gratuit, un commerce de vendre à perte ! Dans quel monde vis tu jeune homme ? Quel commerce, hôtel ou restaurant connais tu, qui ne veuille pas ton confort, ta fidélité, ton argent, et qui pour cela mettra en œuvre toute les "mécaniques bien huilées", "environnement pour pousser à la consommation", et "incitations"?
Tu ne disposes pas de la carte hypermarché super carrouf qui te permets de cumuler des points supers mégas afin de t'offrir des cadeaux extras car plus tu y vas et plus tu achètes des produits de leurs marques, plus tu cumules de points ?

je ne retiens qu'une seule choses d'intéressante dans ton pseudo essai à la littérature sur les jeux, c'est la détresse de certains joueurs. Tu l'acceptes, ou tu change de métier. Pour tout le reste, il y a des cellules d'abus de jeu et des responsables. Sinon, tu n'a qu'a lire "le joueur" de dostoievski.....mais c'est d'une autre époque


joecoco83 | 19/10/2015 08:19


Dans le magasin "aberxxxx", ils mettaient des mannequins torse nu ou des filles en dessous sexy pour exciter le consommateur dès l'entrée, et à l'intérieur mon dieu, en pleine journée c'est musique techno à fond avec jets de fumée et cotillons.  Impossible de voir l'horloge et je suis ressorti avec 400€ de fringues sur moi que je ne voulais même pas. De plus je n'aime pas la techno...
E-Coeu-Ré
ça c'est de la mécanique bien huilée !!! (des torses aussi)


micka | 19/10/2015 18:07


 "ils sont formés à manipuler les joueurs et à mettre en pratique des techniques très précises."
C'est bon là j'aurais tout entendu ( ou lu...)


bouboa | 23/10/2015 22:08


Apparemment, cet ancien employé de jeux a eu une mauvaise expérience professionnelle au sein de ces deux établissements fréquentés.

Monsieur, ce métier n’est en effet pas fait pour vous.

Pour ma part, en lisant l’article, je rejoins et partage totalement les autres commentaires. Par ailleurs, je trouve l’introduction assez dure !

Oui, il y a des personnes addictent, mais, il y a, dans les établissements de jeux, du personnel formé pour repérer et conseiller les addictes du jeu.  Et cela est assez bien suivi dans les casinos en France.

Enfin, n’oublions pas qu’un casino est avant tout une entreprise. Certes,  nous vendons du rêve ! Cela à un coût aussi bien pour les casinotiers que pour la clientèle.


Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Autre(s) Article(s)


14-06-2017 | Pour le groupe français Barrière, l’internationalisation passe par l’Afrique
30-05-2017 | Dix nouvelles machines à sous au casino de Cransac
28-03-2017 | Identifier les joueurs : une mesure liberticide
24-03-2017 | François Fillon et les jeux d’argent
20-03-2017 | Le chalet de luxe proposait une roulette et une table de poker
22-02-2017 | Fermeture d'un des deux derniers cercles de jeux parisiens
17-02-2017 | Néo-prohibition, jeux, liberté
12-01-2017 | Jeux d’argent & élections présidentielles
30-12-2016 | La France : le pays des casinos
04-11-2016 | Cour Des Comptes Politique Des Jeux
25-10-2016 | Un centre de formation de poker à Ajaccio
19-10-2016 | Paris, Macao, la Tour Eiffel…et Anne Hidalgo
12-10-2016 | ARJEL, JEU & CANNABIS : l’imposture intellectuelle de Terra Nova
26-09-2016 | Berck - Ce n’est pas encore le jackpot, mais la reprise est là au casino
20-09-2016 | Les braqueurs du casino de Cayeux toujours en fuite
07-09-2016 | Gujan-Mestras : nouvelle place forte du poker français
31-08-2016 | Casino d’Enghien : FO contre le projet de salles de jeux à Paris
30-08-2016 | Le casino redoute l'ouverture de tables de jeu à Paris
25-07-2016 | Le casino de Vernet-les-Bains reste ouvert pendant sa liquidation judiciaire
21-07-2016 | Jetons, calcul et gestion du stress: à l'école des croupiers

En bref

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Saint-Amand-les-Eaux: un gagnant empoche 1,7 M€ au Pasino
01-02-2014|La dernière gagnante aux « bandits manchots » en réseau des casinos Partouche avait déjà mis la main sur une belle somme. Le dimanche 21 juillet 2013, elle était repartie avec un chèque de plus de 780 000 € du Pasino de Saint-Amand. En cette fin d’après-midi, un autre joueur a fait exploser la cagnotte ! Doublant plus que la mise cette fois, avec un gain de 1,7 million d’euros. Pour être tout à fait précis, la machine a craché un jackot (un mégapot, dans le jargon des casinotiers) de 1,763 041,15 €. Le principe du mégapot est celui-ci : des machines à sous sont reliées entre elles au sein d’un même casino, et elles cotisent à un jackpot commun bien supérieur à celui d’une machine isolée. L’établissement précise : « Il avait simplement misé 2 € ! » Heureux homme...(lavoixdunord.fr)

casino de Bagnères-de-Luchon autorisation deplacer deroulera encourage enquetrice concernant commission publique
Vos derniers commentaires
Le projet de casino parisien fait trembler la concurrence commenté : 6 fois
Jetons, calcul et gestion du stress: à l'école des croupiers commenté : 4 fois
Jetons, calcul et gestion du stress: à l'école des croupiers commenté : 4 fois
Jetons, calcul et gestion du stress: à l'école des croupiers commenté : 4 fois
Jetons, calcul et gestion du stress: à l'école des croupiers commenté : 4 fois
Le casino de Vannes a redistribué 28 millions d'euros aux joueurs commenté : 1 fois

Forum
achat de matériel d'occasion par : casino baccara - vendredi 03 février 2017 18:32
bonjour par : gorzcore - mardi 25 Octobre 2016 15:35
Une nouvelle donne pour les casinos par : ereduverseau - samedi 23 mai 2015 13:44
avis casino d'hyeres les palmiers par : HYPE - jeudi 14 août 2014 04:49
Bonjour à tous par : Admin - vendredi 08 juin 2012 16:17



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.