Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard


mots clefs : situation


Lundi 20 octobre 2008 : Comment aider les joueurs excessifs à s'en sortir



600 000 Français, soit 3 % des 20 millions de joueurs, jouent trop d'argent trop souvent et trop longtemps. Un centre d'étude vient d'ouvrir ses portes à Nantes.

SUR les 20 millions de Français qui chaque jour jouent au Rapido, aux courses, au bandit manchot ou au poker, une petite proportion (environ 2 à 3 %) court le risque de tomber dans une véritable toxicomanie du jeu. Ils font partie de ceux qu'on appelle des joueurs excessifs. Ils sont 600 000 en France, qui peuvent se laisser entraîner dans une spirale infernale, assortie de troubles psychiatriques, d'autres addictions (alcool, tabac, drogue) et même d'ennuis judiciaires graves.

Les joueurs excessifs « jouent trop, trop souvent, trop longtemps, et trop d'argent », estime la directrice du centre Christelle Andres. Les joueurs excessifs, plutôt des hommes de 20 à 25 ans ou de 45 à 55 ans, sont fragiles : la moitié d'entre eux sont insérés dans la société avec une femme, des enfants, un travail, mais ils mettent en danger leur équilibre social. Ils mentent, se cachent pour jouer, empruntent ou volent.

Un financement à hauteur de 1,66 million d'euros

La situation est suffisamment grave pour qu'il ait été décidé de créer un centre national de référence sur le jeu excessif (CNRJE), dans le cadre d'une convention entre La Française des jeux, le PMU et le CHU de Nantes. Elle a été signée en décembre 2007 avec l'aval du ministère de la Santé. Le centre a été inauguré vendredi. Des chercheurs et surtout les médecins du service d'addictologie du CHU de Nantes, y travaillent.

Le centre est financé à hauteur de 1,66 million d'euros pour trois ans (deux tiers payés par la FDJ et le PMU, un tiers par le CHU). Il ne soigne pas de malades (c'est le rôle du service d'addictologie du CHU) mais va former des intervenants en toxicomanie et créer un « pôle ressources » pour améliorer les connaissances sur cette « addiction comportementale » qu'est le jeu pathologique. Il va aussi organiser des séminaires de formations pour les cadres et les croupiers des casinos. À la fin 2009, ces établissements auront, en effet, l'obligation légale d'avoir formé leur personnel au repérage des joueurs excessifs.

Les chercheurs vont essayer de décortiquer le mécanisme de la prise de décision risquée et désavantageuse des joueurs excessifs. Exemple : le joueur de poker qui « s'enfonce » et perd beaucoup lors d'une partie reconnaît souvent a posteriori qu'il avait perçu les signes avant-coureurs d'alerte mais qu'il les a occultés. Pourquoi ? Comment ? Des appels d'offres pour financer des programmes de recherche sont lancés pour tâcher de l'apprendre.

La France a pris un retard considérable, « d'au moins dix ans », selon le Pr Jean-Luc Venisse, patron du tout jeune CNRJE. Malgré le plan Addictions voulu par Jacques Chirac, malgré le rapport d'expertise collective de l'Inserm en 2007, qui recommandait de « ne pas laisser sans aide ou sans soins » les joueurs excessifs, il n'y a qu'une poignée de spécialistes capables de soigner les joueurs (trois centres à Paris, un à Marseille, un à Bordeaux, un à Metz et un à Lille). « Ce n'est pas notre cœur de métier », reconnaît-on à la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie.

La création d'une haute autorité de contrôle des jeux a été annoncée en 2007 pour limiter et encadrer l'accès aux jeux des « toxicomanes », par le sénateur du Var, Francois Trucy. On attend toujours…

(source : lefigaro.fr/Jean-Michel Bader)


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



En bref

Le casino de Plombière relancé pour quinze ans
31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

fumoirs etablissement courrier installer secretariat distinct interdiction ministere administrative
Vos derniers commentaires
Roman. Il n’y a pas de joueurs heureux au casino commenté : 2 fois
Roman. Il n’y a pas de joueurs heureux au casino commenté : 2 fois
Rien ne va plus au Casino Ruhl ? commenté : 2 fois
Rien ne va plus au Casino Ruhl ? commenté : 2 fois
Le projet de casino parisien fait trembler la concurrence commenté : 6 fois
Jetons, calcul et gestion du stress: à l'école des croupiers commenté : 4 fois

Forum
Attention par : LGM - mercredi 22 novembre 2017 02:04
demande d 'aide par : l epingleur - mardi 26 septembre 2017 19:04
achat de matériel d'occasion par : casino baccara - vendredi 03 février 2017 18:32
bonjour par : gorzcore - mardi 25 Octobre 2016 15:35
Une nouvelle donne pour les casinos par : ereduverseau - samedi 23 mai 2015 13:44



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.