Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard
Avis de marchés

- Avis de marché 04-02-2012 date limite de présentation des candidatures : 09-03-2012

Marché

délégation de service public portant sur la construction et l'exploitation d'un casino sur le territoire de la commune de larmor-plage

Avis

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC

SECTION I : AUTORITE DELEGANTE

I.1) Nom et adresse :
Ville de Larmor-plage, 4 avenue des 4 frères Leroy Quéret-56260 Larmor Plage. Tél. : 02-97-84-26-26. Courriel : secretariat@larmor-plage.com. Fax : 02-97-84-26-27, Point(s) de contact : direction financière.
Adresse générale de l'autorité délégante : http://www.larmor-plage-com.

Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent etre obtenues :
Mairie de Larmor-Plage, 4 avenue des 4 frères leroy quéret, Point(s) de contact : direction générale, à l'attention de franck hillion-56260 Larmor Plage. Courriel : fhillion@larmor-plage.com. Tél. : (+33) -02-97-84-26-34. Fax : (+33) -02-97-84-26-27

I.2) Nature de l'autorité délégante : Commune.

SECTION II : OBJET DE LA DELEGATION DE SERVICE PUBLIC

II.1) Intitulé de la délégation de service public : délégation de service public portant sur la construction et l'exploitation du futur casino.

II.2) Texte en application duquel la convention est conclue : articles L 1311-2 et suivants du code général des collectivités territoriales, articles L 1411-1 et suivants du code général des collectivités territoriales, articles R 1411-1 et suivants du code des collectivités territoriales, arrêté du 14 mai 2007 modifié relatif à la réglementation des jeux dans les casinos.

II.3) Objet de la délégation : délégation de service public portant sur la construction et l'exploitation d'un casino sur le territoire de la commune de larmor-plage.
Domaine de la délégation : Autre.jeux restauration et animation culturelle et de loisirs
Durée de la délégation : 20
ansAutres précisions :
en ce compris la période de réalisation des travaux de construction.La convention de délégation de service public prendra effet à compter de la date d'obtention de l'autorisation de jeux..commune de larmor-plage, 56260 Larmor Plage.
Code NUTS : FR.

II.4) Autres caractéristiques et informations sur la nature et l'objet de la convention : La ville de Larmor-plage souhaite confier au délégataire la construction et l'exploitation d'un casino situé sur le territoire de la Commune.cet équipement, conçu comme un pôle d'animation devra renforcer l'attractivité touristique de la commune, en complément des activités de loisirs existantes.Le délégataire devra aménager un espace de restauration de qualité ainsi qu'un espace de restauration rapide.
la ville de larmor-plage mettra à la disposition du délégataire par bail emphytéotique administratif, indissociable de la convention de délégation de service public,le terrain sur lequel seront édifiées les installations.Il appartiendra au délégataire d'obtenir les autorisations notamment d'urbanisme afférentes à l'opération.Le traitement architectural et esthétique des ouvrages, leur intégration dans leur environnement,feront l'objet d'un soin particulier.
Le délégataire devra obtenir les autorisations nécessaires à l'exploitation du casino.
Le financement de la construction, de l'entretien et de l'exploitation des installations sera pris en charge par le délégataire pendant toute la durée de la délégation de service public. le délégataire contribuera également à l'animation culturelle du territoire de la ville de larmor-plage.Les modalités esssentielles de financement et de paiement relèvent d'une gestion déléguée de service public avec une rémunération du délégataire substantiellement liée aux résultats de l'exploitation du service.Un prélèvement sur le produit brut des jeux sera opéré dans le respect de la règlementation en vigueur.

II.5) Classification CPV (vocabulaire commun pour les marchés publics) :
45212160
, 92351200.

SECTION III : CONDITIONS DE PARTICIPATION

III.1) Situation propre des opérateurs économiques, y compris exigences relatives à l'inscription au registre du commerce ou de la professsion : renseignements et pièces justificatives à produire :
-pièce 1 : une lettre de candidature, datée et signée, permettant d'identifier le candidat (nom dénomination, adresse du siège, forme juridique) et accompagnée du pouvoir de la personne physique habilitée à déposer l'offre au nom du candidat.en cas de groupement de candidats, la lettre de candidature devra indiquer la compostion et la forme du groupement ainsi que le nom de l'opérateur économique mandataire et être signée par l'ensemble des membres du groupement ou accompagnée de l'autorisation donnée au mandataire par chaque cotraitant de signer l'offre de candidature au nom du groupement
pièce2 : un justificatif datant de moins de 3 mois de l'inscription au registre du commerce (extrait de K-Bis)L'Attention des candidats est attirée sur le fait que la production de l'ensemble des justificatifs susvisés est exigée, en cas de groupement, pour chacun des membres du groupement.
Forme du groupement que devra revêtir le groupement d'opérateurs économiques attributaire de la DSP :
groupement d'entreprises conjointes avec mandataire solidaire.les groupements peuvent se présenter sous une forme différente mais la forme conjointe avec mandataire solidaire s'imposera à eux en cas d'attribution de la convention de délégation de service public.

III.2) Capacité économique et financière : pièce3 : Une description détaillée de son entreprise : actionnaires, moyens financiers (chiffre d'affaires global et le cas échéant le chiffre d'affaires concernant les services auxquels se réfère la délégation, réalisés au cours des trois derniers exercices), moyens en personnel (effectifs du candidat et l'importance du personnel d'encadrement), organisation interne, activités pricipales et accessoires,bilans et comptes de résultats des trois derniers exercices;
pièce 4 : les attestations du candidat justifiant qu'il est en règle envers ses obligations fiscales et sociales (justificatifs prévus par le décret no97-638 du 31 mai 1997 et par l'arêté du 31 janvier 2003 modifié).

III.3) Capacité technique et professionnelle .

Pièce 5 : toute information permettant d'apprécier ses capacités techniques et professionnelles(exemple : références du candidat en matière d'exploitation et de gestion de services de taille comparable à celles du service délégué ou toute autre référence pertinente...)

Pièce 6 : une déclaration sur l'honneur attestant que le candidat n'a pas fait l'objet au cours des cinq dernières années d'une condamnation inscrite au bulletinno2 du casier judiciaire :
- pour les infractions visées aux articles L8221-1 et L8221-2 du code du travail ;
- pour les infractions visées à l'article L8251-1 du code du travail ;
- pour l'infraction visée à l'article L823-1 du code du travail ;
- pour l'infraction visée à l'article L8241-1 du code du travail.

Pièce 7 : une attestation sur l'honneur, datée et signée, certifiant le respect par le candidat de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés prévue aux articles L5212-1 et L5212-5 du nouveau code du travail

Pièce 8 : Une déclaration sur l'honneur datée et signée attestant que le candidat :
- n'est pas en état de liquidation judiciaire au sens de l'article L620-1 du code de commerce ou de faillite personnelle, au sens de l'article L625-2 du même code, ou de toute autre procédure équivalente régie par un droit étranger ;
- n'est pas en redressement judiciaire ou sous l'effet d'une procédure équivalente régie par un droit étranger ou que celui-ci ait été habilité à poursuivre son activité pendant la durée prévisible d'exécution du contrat (joindre une copie du jugement).

Pièce 9 : une attestation d'assurance responsabilité civile professionnelle en cours de validité.

SECTION IV : PROCEDURE

IV.1) Numéro de référence attribué au dossier par l'autorité délégante : 2012-DSP1.

IV.2) Modalités de présentation des candidatures : l'ensemble des pièces fournies dans la candidature sera obligatoirement rédigé en langue française et présenté en EUR. Aucun dépôt par voie éléctronique ou par télécopie n'est autorisé.Les candidats transmettront leur candidature sous pli cacheté contenant une enveloppe intérieure également cachetée.L'enveloppe intérieure regroupera les pièces 1 à 9 demandées ci-dessus et portera les mentions suivantes :
"candidature pour la délégation du service public portant sur la construction et l'exploitation du futur casino". l'enveloppe extérieure, qui renferme exclusivement l'enveloppe intérieure, sera transmise par tout moyen permettant de déterminer de façon certaine la date et l'heure de réception et d'en garantir la confidentialité.Elles pourront également être déposées contre récépissé au secrétariat de la collectivité.
Adresse à la quelle les candidatures doivent être envoyées :
Mairie de larmor-plage, 4 avenue des 4 frères leroy Quéret-56260 Larmor Plage. Courriel : sgodde@larmor-plage.com. Tél. : 02-97-84-26-21. Fax : 02-97-84-26-27

IV.3) Conditions de délai :
Date limite de réception des candidatures : 9 mars 2012, à 17 heures

IV.4) Langue(s) pouvant être utilisée(s) pour les candidatures : français

IV.5) Critères de sélection des offres :
Les critères de sélection des candidatures
Sur la base du dossier de candidature remis, les candidats seront sélectionnés au regard de leurs garanties financières et professionnelles, de leur aptitude à assurer l'égalité des usagers devant le service public ainsi que la continuité de celui-ci et de leur respect de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés.
Les critères de jugement des offres seront précisés dans le règlement de consultation transmis aux candidats sélectionnés à l'issue de l'analyse des candidatures.
Les dossiers remis hors délai ou sans enveloppe cachetée ne seront pas retenus et seront renvoyés à leur expéditeur sans examen de la part de la collectivité.

SECTION V : RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

V.3) Procédures de recours :

V.3.1) Instance chargée des procédures de recours :
Tribunal administratif de Rennes Hôtel de Bizien, 3 contour de la Motte CS 44 416-35044 Rennes. Tél. : 02-23-21-28-28. Fax : 02-99-63-56-84

V.3.2) Introduction des recours :
Précisions concernant le(s) délai(s) d'introduction des recours : les référés précontractuels contre la procédure initiée par le pouvoir adjudicateur peuvent être introduits dans les conditions prévues à l'article L-551-1 du code de justice administrative, pendant toute la procédure de passation du contrat jusqu'à sa signature.
Après la signature, le contrat pourra faire l'objet d'un référé contractuel dans les conditions définies aux articles L-13 à L551-23 du code de justice administrative dans un délai d'un mois à compter de la signature du contrat si l'avis d'attribution est publié ou de six mois à compter de la signature en cas de défaut de publication de cet avis.
Après signature, le contrat conclu pourra faire l'objet d'un recours de pleine juridication par tout concurrent évincé. Ce recours devra être introduit dans un délai maximum de 2 mois à compter de la publicité qui sera de la signature du contrat. Le cas échéant, ce recours pourra être assorti d'un référé suspension (article L521-1 du code de justice administrative).
Les actes administratifs de l'entité adjudicatrice en lien avec la présente procédure peuvent également faire l'objet d'un recours pour excès de pouvoir tendant à leur annulation dans les conditions prévues par l'article R421-1 du code de justice administrative.Chaque recours devra être introduit dans un délai maximum de 2 mois à compter de la notification ou de la publication de l'acte attaqué.Le cas échéant chaque recours peut être assorti d'un référé suspension (article L521-1 du code de justice administrative)

V.4) Date d'envoi du présent avis : 2 février 2012


Veuillez noter que cet avis est pour information seulement. Nous nous efforçons de fournir des informations les plus exactes et mises à jour mais nous ne pouvons pas garantir que toutes les informations fournies sur notre site ne contiennent pas d'erreur.



En bref

Le casino de Plombière relancé pour quinze ans
31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

fumoirs etablissement courrier installer secretariat distinct interdiction ministere administrative
Vos derniers commentaires
Roman. Il n’y a pas de joueurs heureux au casino commenté : 2 fois
Roman. Il n’y a pas de joueurs heureux au casino commenté : 2 fois
Rien ne va plus au Casino Ruhl ? commenté : 2 fois
Rien ne va plus au Casino Ruhl ? commenté : 2 fois
Le projet de casino parisien fait trembler la concurrence commenté : 6 fois
Jetons, calcul et gestion du stress: à l'école des croupiers commenté : 4 fois

Forum
Attention par : LGM - mercredi 22 novembre 2017 02:04
demande d 'aide par : l epingleur - mardi 26 septembre 2017 19:04
achat de matériel d'occasion par : casino baccara - vendredi 03 février 2017 18:32
bonjour par : gorzcore - mardi 25 Octobre 2016 15:35
Une nouvelle donne pour les casinos par : ereduverseau - samedi 23 mai 2015 13:44



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.