Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard


mots clefs : roulette


Lundi 31 janvier 2005 : Faites vos jeux ! Rien ne va plus !



Comment faire fortune ? Vous avez le choix entre une vie de travail intense, l'attente hypothétique d'un héritage, un magistral coup de Bourse, une arnaque grandiose... Arrêtons là ! Vous hésitez ? Alors, sachez que chaque semaine deux millions de Français choisissent en même temps le rêve et la loi du moindre effort en jouant à l'Euro Millions. Est-ce stupide ? Déraisonnable ? Immoral ? Il faudrait le demander aux six personnes qui ont gagné entre 10 et 33 millions d'euros depuis le lancement du jeu, en février 2004.

La Française des jeux, entreprise qui honore ses engagements, ne déteste pas la publicité. Elle communique, donc. Une dépêche de l'Agence France-Presse nous apprend que le plus chanceux des gagnants en France c'est un couple de retraités et leur fils, qui ont gagné près de 34 millions d'euros avec un bulletin validé à Carmaux (Tarn), en mai 2004. Pascal, boucher à Bègles (Gironde), vient juste après, avec un gain de plus de 26 millions.

Conclusion : les Français jouent et gagnent. Ils jouent de plus en plus aux jeux de tirage et de grattage. Ils jouent en pariant sur les chevaux dans les bistrots, sur les champs de courses ou sur Internet (sous la tutelle du PMU). Ils jouent aux machines à sous, à la roulette et au black jack dans les casinos. Ils jouent par millions et abandonnent des milliards...

En 2004, la Française des Jeux a réalisé un chiffre d'affaires record de 8,55 milliards d'euros, en progression de 9,8 % par rapport à 2003. L'entreprise assure ainsi, affirme-t-elle gravement, "sa mission d'ordre public conciliant le nécessaire renouvellement de son offre avec ses impératifs de sécurité et d'encadrement du jeu". Le PMU et les casinos ne sont pas en reste. Les Français ont misé au total 32,3 milliards d'euros en 2003.

Ils jouent de plus en plus, et ce refuge dans le jeu apparaît comme un bon thermomètre social. Ce dernier ne révèle pas de fièvre mais la certitude que la fortune dépend davantage du hasard que du travail. En somme, le jeu serait un placement raisonnable puisque le fameux "ascenseur social" est en panne (ce peut être, selon les cas, l'école, l'augmentation du pouvoir d'achat, le plein emploi, etc.). Plutôt que d'espérer et d'attendre que l'économie de marché reconnaisse un jour leur valeur, ils préfèrent investir dans une filière au slogan imparable et tentateur : "100 % des gagnants ont tenté leur chance."

A défaut de lendemains qui chantent (l'utopie politique a porté l'espoir durant des siècles) ou d'une confiance éperdue dans le libéralisme, ils désignent le jeu comme le plus sûr moyen de s'élever en une fraction de seconde au firmament de la richesse, même si ce pari n'est pas exclusif d'autres stratégies.

Rien de nouveau, direz-vous. L'homme a toujours joué. Oui, à cette différence près que la fièvre gagne aujourd'hui tous les milieux. C'est une religion, un opium doux. Les grandes institutions chargées de l'organisation de ces divertissements nous murmurent suavement de bien réfléchir, de penser à notre avenir, d'assurer notre confort. "Enrichissez-vous ! disent-elles. Jouez !" Reste à savoir comment. Avec modération ? A la folie ?

La littérature offre une piste dans cette affaire. Elle nous a légué deux modèles : Casanova (1725-1798) et Dostoïevski (1821-1881). Le premier, inoubliable aventurier et noceur, fit la chronique de sa vie dans une langue française à la hauteur de son énergie. Joueur, il l'était consubstantiellement car il n'était que jeu, ce jeu qui lui permettait de rouler carrosse et de vivre par éclipses comme un prince. De sa vie, outre ses talents de séducteur, sa faim insatiable et ses filouteries, on peut retenir cette philosophie : jouer pour gagner, gagner pour dépenser, dépenser sans compter.

Jouer était son art de vivre, sa manière de défier la fortune, de forcer sa chance. Il gagnait, remerciant le sort ; il perdait avec panache, en libertin assuré que la roue tourne. Jamais il ne se démontait. Son œil restait froid, et son visage poudré.

Dostoïevski, au contraire, jouait sa vie à la roulette. Dans la fièvre et les tourments, l'angoisse et le désespoir. Il jouait en anticipant des gains qui s'évaporaient au fur et à mesure. Il jouait comme on se torture, gagnant, perdant, regagnant, perdant tout et chavirant. Tout en nerfs ébranlés, en transe, regrettant de ne pas savoir se dominer ni mieux maîtriser ce qui ne peut l'être. Le jeu était une perte, vertige et abîme. Le jeu était sa Passion.

Cela dura dix ans et lui coûta cher. Dans une lettre à sa femme, il tira lui-même la conclusion de son long cauchemar : "Maintenant, au travail et à la peine, à la peine et au travail ! et je montrerai encore de quoi je suis capable."

A ce jour, le modèle Casanova a périclité. Le modèle Dostoïevski perdure. Il a surtout enfanté une nouvelle race de joueurs qui rêvent de faire sauter la banque. Les modestes convoitent un gain éternel que la loterie leur verserait sous forme de mensualités. Les ambitieux espèrent le pactole, l'énorme pactole : un tas d'or à faire frémir les riches.

Dans ce désir violent, il y a de la croyance. Une dernière croyance dont l'Etat reste le maître. N'est-ce pas Balzac qui parlait du jeu comme d'une "passion essentiellement imposable" ? La Française des jeux nous fait utilement savoir que le Trésor public recevra 2,3 milliards d'euros sur les mises jouées en 2004.

(source : lemonde.fr/Laurent Greilsamer)


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



En bref

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Saint-Amand-les-Eaux: un gagnant empoche 1,7 M€ au Pasino
01-02-2014|La dernière gagnante aux « bandits manchots » en réseau des casinos Partouche avait déjà mis la main sur une belle somme. Le dimanche 21 juillet 2013, elle était repartie avec un chèque de plus de 780 000 € du Pasino de Saint-Amand. En cette fin d’après-midi, un autre joueur a fait exploser la cagnotte ! Doublant plus que la mise cette fois, avec un gain de 1,7 million d’euros. Pour être tout à fait précis, la machine a craché un jackot (un mégapot, dans le jargon des casinotiers) de 1,763 041,15 €. Le principe du mégapot est celui-ci : des machines à sous sont reliées entre elles au sein d’un même casino, et elles cotisent à un jackpot commun bien supérieur à celui d’une machine isolée. L’établissement précise : « Il avait simplement misé 2 € ! » Heureux homme...(lavoixdunord.fr)

Casino Abidjan barriere elephant directeur developpement extraordinaire justifier amenagements fantastique
Les + commentés
La "crise" des casinos français inquiète le sénateur spécialiste des jeux commenté : 8 fois
Casinos de La Seyne et Sanary: Partouche justifie son recours commenté : 8 fois
J'ai été croupier : alcool, fausses promesses, bling bling... Les casinos vous manipulent commenté : 7 fois
Casinos à Paris : les « anti » reçus à Matignon commenté : 7 fois
La guerre des casinos fait rage dans le Morbihan commenté : 6 fois
La roulette automatique arrive au casino du Tréport commenté : 6 fois
À l'école des croupiers commenté : 6 fois
Le casino Partouche de la Trinité-sur-Mer pourrait fermer ses portes le 30 juin commenté : 5 fois
Le projet de casino parisien fait trembler la concurrence commenté : 5 fois

Forum
achat de matériel d'occasion par : casino baccara - vendredi 03 février 2017 18:32
bonjour par : gorzcore - mardi 25 Octobre 2016 15:35
Une nouvelle donne pour les casinos par : ereduverseau - samedi 23 mai 2015 13:44
avis casino d'hyeres les palmiers par : HYPE - jeudi 14 août 2014 04:49
Bonjour à tous par : Admin - vendredi 08 juin 2012 16:17



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.