Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard



Mercredi 14 octobre 2015 : La rentrée ludique anti stress de la Française des jeux



Nouveau Banco à 1 euro

RELAX MAX, RAOUL COOL…

La rentrée ludique anti stress de la Française des jeux

----

Jean-Pierre G. MARTIGNONI-HUTIN

Sociologue

La Française des jeux (FDJ) a sorti pour la rentrée 2015, un nouveau Banco à 1 euro sous la bannière Illiko, qui fédère depuis 2012 l’ensemble de ses jeux de grattage (confer notre article : 1). Repérable par sa taille (il mesure 5 sur 7,5 cm et apparait rikiki par rapport à l’imposant Cash, 15 sur 10 cm) - Banco a l’avantage de pouvoir se glisser rapidement dans sa poche ou son portemonnaie. Ses caractéristiques (taille, prix…) facilitent son achat spontané, notamment pour les joueurs occasionnels. 1 euro dépensé dans un jeu de hasard, c’est rien, c’est pas bien grave. En outre même en cas d’extrême promiscuité - ce qui est souvent le cas sur le réseau vente de la FDJ - on n’est pas estampillé « joueur » - avec les connotations péjoratives que cela comporte encore (2) - on ne se sent pas « joueur », quand on achète ce petit bout de carton coloré.

« Banco ça banque illico »

La banalisation du geste, dans un espace de proximité (3) micro local qu’on fréquente souvent, favorise également l’acceptation sociale de ce plaisir ludique que représentent ces loteries de grattage, qui voisinent chez les revendeurs avec d’autres plaisirs… sucrés : bonbons, fraises Tagada, chewing-gum et autres ours en guimauve de notre enfance. Signalons l’importance sociologique insoupçonnée de ce voisinage dans la socialisation ludique des jeunes enfants et des adolescents

Banco est également repérable par son nom qui fait directement sens (4) et le slogan - « Banco ça banque illico » qui a accompagné son lancement et qui a sans doute laissé quelques traces dans le disque dur de la mémoire ludique de nombreux joueurs. Ce n’est pas pour rien que l’opérateur historique a inventé ce néologisme proche – illiko - pour 2 sa marque ombrelle de jeux de grattage. Il résume à lui seul la logique automatique et rapide de ces jeux « instantanés » grâce auxquels on connaît immédiatement le résultat et ou l’on est payé en argent liquide quand on gagne (dans une limite de 200 euros).

«« Dur, dur la rentrée »

Décliné en trois versions et en trois couleurs (vert, rouge, bleu) le nouveau Banco de la FDJ exploite le thème de « la rentrée », souvent signe de reprise du travail après la période estivale. Cette trop fameuse rentrée, qui commence souvent en août désormais pour certains, apporte son lot de soucis quotidiens, nonobstant qu’il faut recommencer à se lever tôt le matin. Synonyme de fatigue, cette rentrée où il faut reprendre le collier (c’est tout dire !) apparaît d’autant plus douloureuse qu’elle rompt une période associée au farniente et aux grasses matinées. Pour lancer ce nouveau Banco, la FDJ affichait d’ailleurs dès la mi août (notamment sur les tablettes inclinées qui permettent aux joueurs chez les détaillants de gratter, de cocher leur grille de Loto ou d’Euromilions), un message sans ambiguïté : « Dur, dur la rentrée »

«Le travail c’est la santé …ne rien faire c’est la conserver !

La FDJ suggère à travers ce nouveau Banco qu’il faut reprendre le boulot, mais tranquillement, sans pression. « N’en faites pas trop ! « Insiste le slogan générique figurant sur tous les tickets mais également sur les affichettes et publicités. Pas si bête ! On trouve ce genre de « conseil bouddhiste » dans les magazines de management pour cadres surbookés et chez les psychologues interrogés dans les médias en septembre pour bien réussir sa rentrée. (5) C’est bien entendu un clin d’oeil mais qui peut avoir des vertus déstressantes, face à une rentrée pas forcément plaisante, qui en outre annonce l’arrivée prochaine de l’automne et de l’hiver avec ses péripéties météorologiques. Ce slogan ne constitue pas un hymne à la paresse mais plutôt une invite « lafargienne » (6) à « se remette au travail sans forcer ». Message qui peut faire sens dans un pays qui a fait de la chanson d’Henry Salvador, « le travail c’est la santé » – cet hymne thérapeutique ironique ambivalent sur les vertus du travail et du non travail (ne rien faire c’est la conserver) - une chanson culte.

«Trois symboles emblématiques des vacances : lunettes de soleil, tong, cocktail.

Pour que les Français joueurs attaquent cette nouvelle rentrée en douceur le nouveau Banco véhicule, outre ce slogan générique, trois slogans secondaires -Relax Max, Cool Raoul, No stress - imprimés sur trois tee shirt, vêtement constituant souvent l’uniforme des vacances. L’ensemble constitue le premier jeu, après grattage du tee shirt. Curieusement au verso de chaque ticket, avant de donner différentes informations règlementaires (émission, tableau des lots, date limite de paiement, service client, phrase de prévention « rester maître du jeu ! Fixez vos limites, interdiction aux moins de 18 ans…) la FDJ précise le sens de ces slogans, par peur sans doute qu’on l’accuse d’anglophilie : Cool = soyez zen ; No stress = pas de stress ; Relax = détends-toi.
Afin d’adoucir encore davantage cette rentrée et pour faire une dernière jonction nostalgique avec l’été, la FDJ a ajouté - un 2° jeu qui expose 3 symboles emblématiques des vacances et de la plage : une paire de lunettes de soleil, des chaussure tong, un cocktail. Les trois couleurs génériques des trois versions de ce nouveau Banco étant ellesmêmes susceptibles de rappeler la période estivale : rouge pour la chaleur, vert pour la campagne, bleu pour la mer. L’ensemble de ces deux jeux constitue un petit clin d’oeil nostalgique vis à vis des vacances. Ca ne mange pas de pain et il serait ridicule de faire un procès en sorcellerie contre une FDJ réac, anti sociale qui détournerait les Français d’une rentrée syndicale revendicative en vendant des petits bouts de carton qui font rêver. Néanmoins bien entendu ces jeux donnent à voir sur notre société.
Au final, mine de rien, ces petits tickets sont bien pensés et ont peut-être des 3 vertus thérapeutiques sur les Français joueurs. On parle beaucoup de pathologie du jeu souvent de manière automatique, répétitive, voire mensongère (7). On ferait peut-être mieux de s’intéresser aux vertus ludico-thérapeutiques du jeu en général et des jeux d’argent en particulier.

«Impôt ludique démocratique, matraquage fiscal

La Française des jeux qui a une actualité ludique dynamique accompagne - que ça plaise ou non - la vie de millions de Français. L’opérateur historique des loteries – désormais dirigé par Stéphane Pallez (8) qui a succédé à Christophe Blanchard Dignac – après avoir invité en mai 2015 nos concitoyens à faire leur miel avec le jeu à gratter « Miel d’or » (confer notre article) (9) leur propose en cette rentrée 2015 de mettre un peu de beurre dans les épinards avec ce nouveau Banco. Pas certain cependant, vu la faiblesse des gains de ce nouveau « gratteux » ( confer en annexe le tableau de paiement ) que les citoyens joueurs contribuables qui cotisent à cet impôt démocratique (10) que constitue les jeux d’argent en oublient complètement les vrais impôts ( taxe d’habitation, impôt sur le revenu…) qui tombent de septembre à décembre. Le matrage fiscal étant accentué cette année par une augmentation confiscatoire sans précédente de la taxe foncière pour les « heureux » propriétaires dans des milliers de communes. (11) Face à une telle saignée du budget des ménages (notamment celui des classes moyennes supérieures et inférieures) qui invite à la jacquerie fiscale, on pourrait presque suggérer – par ironie ludicofiscale - aux 27 millions de Français clients de l’entreprise publique des loteries (détenue à 72 % par l’Etat) : Faites vos jeux… avant que Bercy ne vous pique tout !

«Digitalisation et réseau en dur : les jeux ne sont pas faits

Une chose est certaine au moment ou la nouvelle PDG de la Française des jeux annonce une accélération de son plan numérique pour « rajeunir sa clientèle » (12) « séduire les jeunes adultes » (13) et « gagner de nouveaux clients » (14), les jeux de grattage traditionnels disponibles dans le réseau en dur de l’opérateur ont certainement encore de beaux jours devant eux en attendant la montée en puissance du grattage numérique.(15)

JPG. MARTIGNONI-HUTIN


  • Sociologue - Chargé d’étude

  • Chercheur associé au Centre Max Weber ( CMW Lyon 2)

  • Jean-pierre.martignoni@univ-lyon2.fr


    • Lyon (France) Université Lumière Lyon 2, octobre 2015



--------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Notes

1.

JP Martignoni, « Illiko ça banque illico ? : La Française des jeux lance une nouvelle


marque ombrelle - Illiko - pour promouvoir ses jeux instantanés,

fidéliser sa


clientèle, trouver de nouveaux joueurs (mai 2012, 6 pages) publié sur lescasinos.org


du 2 mai 2012


2.

Quand le sens commun dit de quelqu’un « qu’il est joueur », cela va sans dire qu’il


joue aux jeux d’argent et que cette remarque est généralement péjorative, de même


si on dit « qu’elle boit », cela va sans dire qu’elle ne boit pas de l’eau

( !) et a des

« problèmes » avec l’alcool.

  1. Rappelons que la FDJ est le premier « réseau de proximité » devant la Poste avec 32700 points de vente : bureaux de tabac, bars et diffuseurs de presse en métropole, épiceries de village et stations services outre-mer

  2. Banco signifie banque espagnol et en portugais , c’est aussi une expression employée dans divers jeux pour signifier qu'on accepte de relever un défi ou de faire

une mise, au jeu jeopardy c’est le fait de miser la totalité de ses gains, c’est

4

aussi une loterie de la société Loto Québec (Canada)




  1. « Blues d'après-vacances, stress de la rentrée… ... conseils de Patrick Amar, psychologue et coach de dirigeants, pour adoucir et réussir sa rentrée professionnelle. » (www.psychologies.com) « Réussir la transition entre les vacances et la rentrée , Des trucs pour gérer son stress à la rentrée » (www.femmeactuelle, I8 aout 2009)


  1. Paru en 1880 Le Droit à la paresse de Paul Lafargue est un manifeste social centré sur la valeur travail et l'idée que les hommes s'en font.


  1. Voilà par exemple comment JM Costes membre de l’Observatoire des jeux (ODJ) et ancien directeur de l’Observatoire des drogues (cela ne s’invente pas) résumait sur le site de l’ODJ hébergé par Bercy, l’étude « TRJ et addiction »: « la littérature scientifique n’apporte pas de preuves définitives sur le lien existant entre TRJ élevé et addiction, non parce que ce lien est inexistant mais parce que sa mise en évidence est très difficile, voire impossible à démontrer sur le plan méthodologique. L’argument de l’absence de démonstration scientifique formelle ne permet pas néanmoins de remettre en cause la possible existence de ce lien. » ( in« Taux de retour au joueur (TRJ), addiction et blanchiment », Observatoire des jeux (ODJ), mai 2012.) Face à ce tels propos, une seule conclusion s’impose : REDUCTIO AD


ABSURDUM* (* Expression latine à propos d’une personne qui conduit un raisonnement jusqu’à ses plus extrêmes conséquences, y compris absurdes et contradictoires, en allant jusqu’à démontrer la fausseté, voire la ridicule inconsistance, des hypothèses sur lesquelles il repose.)

  1. Voir le portait de Stephane Pallez dans les Echos.fr du 12 février 2015

  2. JP Martignoni : « DU MIEL ET DES ABEILLES : Miel d’Or, nouveau jeu à gratter de la Française des jeux » (26 mai 2015, 4 pages, publié in : lescasinos.org du 27/5, CBnews du 2/6)


  1. A paraître : JP Martignoni : « Les jeux d’argent : un impot démocratique dont l’Etat Croupier ne devrait pas avoir honte » ( octobre 2015, 3 pages)


  1. « La taxe foncière explose, Bercy dédramatise » (Midi libre 24 septembre 2015) « La taxe foncière a bondi de 150 % dans 600 communes « ( RTL.fr du 22 sept 2015), « L’explosion des taxe foncières embarasse le gouvernement « ( Le Figaro du 24 spt 2015) « Qiand la taxe foncière passe de 134 euros à 18 OOO euros » ( Le Monde du 5 octobre 2015)


  1. « Comment la FDJ veut rajeunier sa clitnèle » (France tv info du 7/IO/2015)

  2. « La FDJ mise sur le numérique pour séduitre les jeunes adultes » ( La Tribune.fr du 7/IO/2015)

  3. « Pour gagner de nouveaux clients la Française des jeux mise sur le numérique ( La croix du 7/IO/2015


  1. « FDJ : chance au tirage, au grattage…et au numérique « (www.bienpublic.com du 8/IO/2015)


Annexe : tableau des gains


Pour chaque bloc d’unités de jeu ( 1 500 000 tickets à 1 euro), le tableau de lots est le suivant :



Nombre de lots

Gain en euros

2

1 000 euros

50

100 euros

500

21 euros

15 000

11 euros

30 000

6 euros

61 658

3 euros

151 250

2 euros

95 026

1 euro

353 486 lots

63% des mises sont redistribuées aux joueurs sous forme de gains. Pour

5


chaque bloc de jeu la FDJ récolte 1,5 millions d’euros et redistribuent 945 OOO

euros. A noter on ne prête qu’aux riches – que pour le jeu de grattage Cash à 5

euros, 72% des mises sont redistribués.


--------


REF = Jean-Pierre G. MARTIGNONI-HUTIN : « Nouveau Banco à 1 euro, RELAX MAX, RAOUL

COOLLa rentrée ludique anti stress de la Française des jeux » (5 pages, octobre 2015)



Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



En bref

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

Saint-Amand-les-Eaux: un gagnant empoche 1,7 M€ au Pasino
01-02-2014|La dernière gagnante aux « bandits manchots » en réseau des casinos Partouche avait déjà mis la main sur une belle somme. Le dimanche 21 juillet 2013, elle était repartie avec un chèque de plus de 780 000 € du Pasino de Saint-Amand. En cette fin d’après-midi, un autre joueur a fait exploser la cagnotte ! Doublant plus que la mise cette fois, avec un gain de 1,7 million d’euros. Pour être tout à fait précis, la machine a craché un jackot (un mégapot, dans le jargon des casinotiers) de 1,763 041,15 €. Le principe du mégapot est celui-ci : des machines à sous sont reliées entre elles au sein d’un même casino, et elles cotisent à un jackpot commun bien supérieur à celui d’une machine isolée. L’établissement précise : « Il avait simplement misé 2 € ! » Heureux homme...(lavoixdunord.fr)

MARTIGNONI-HUTIN politique regulation martignoni autorite nationale politiques economie recommandations
Les + commentés
La "crise" des casinos français inquiète le sénateur spécialiste des jeux commenté : 8 fois
Casinos de La Seyne et Sanary: Partouche justifie son recours commenté : 8 fois
J'ai été croupier : alcool, fausses promesses, bling bling... Les casinos vous manipulent commenté : 7 fois
Casinos à Paris : les « anti » reçus à Matignon commenté : 7 fois
La guerre des casinos fait rage dans le Morbihan commenté : 6 fois
La roulette automatique arrive au casino du Tréport commenté : 6 fois
À l'école des croupiers commenté : 6 fois
Le casino Partouche de la Trinité-sur-Mer pourrait fermer ses portes le 30 juin commenté : 5 fois
Le projet de casino parisien fait trembler la concurrence commenté : 5 fois

Forum
achat de matériel d'occasion par : casino baccara - vendredi 03 février 2017 18:32
bonjour par : gorzcore - mardi 25 Octobre 2016 15:35
Une nouvelle donne pour les casinos par : ereduverseau - samedi 23 mai 2015 13:44
avis casino d'hyeres les palmiers par : HYPE - jeudi 14 août 2014 04:49
Bonjour à tous par : Admin - vendredi 08 juin 2012 16:17



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.