Home | ForumFiches casinosAgenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct | 


Inscription
Problème d'identification ?

Actualités
Archives 2018
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015
Archives 2014
Archives 2013
Archives 2012
Archives 2011
Archives 2010
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000
Archives 1999
Archives 1998
Classements
2011/2012
2010/2011
2009/2010
2008/2009
2007/2008
2006/2007
2005/2006
2004/2005
2003/2004
2002/2003
2001/2002
2000/2001
1999/2000
1998/1999
1997/1998
Documentation
Cour des comptes - La régulation des jeux d’argent et de hasard
Décret n° 2015-669 du 15 juin 2015 relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos
Arrêté du 15 mai 2015 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2015-540 du 15 mai 2015 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D.321-13 du code de la sécurité intérieure
Arrêté du 30 décembre 2014 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007
Décret no 2014-1726 du 30 décembre 2014 modifiant la liste des jeux autorisés dans les casinos fixée par l’article D. 321-13 du code de la sécurité intérieure
Décret no 2014-1724 du 30 décembre 2014 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Les jeux d’argent en France - Avril 2014
Arrêté du 6 décembre 2013 modifiant les dispositions de l’arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Arjel - Rapport d'activité 2012
Arjel Mars 2013
Régulation du secteur des jeux en ligne et nouvelles technologies
Arrêté du 28 février 2013 modifiant l'arrêté du 29 octobre 2010 relatif aux modalités d'encaissement, de recouvrement et de contrôle des prélèvements spécifiques aux jeux de casinos
Arrêté du 14 février 2013 modifiant les dispositions de l'arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Décret no 2012-685 du 7 mai 2012 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Rapport d'information de M. François TRUCY, fait au nom de la commission des finances n° 17 (2011-2012) - 12 octobre 2011
Les niveaux et pratiques des jeux de hasard et d’argent en 2010
Décret no 2011-906 du 29 juillet 2011 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 portant réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques
Décret no 2010-605 du 4 juin 2010 relatif à la proportion maximale des sommes versées en moyenne aux joueurs par les opérateurs agréés de paris hippiques et de paris sportifs en ligne
LOI no 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Fédération Suisse des Casinos - Rapport 2009
Arrêté du 29 juillet 2009 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Projet de Loi du 30 mars 2009 relatif à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne
Arrêté du 24 décembre 2008 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos
Rapport Bauer - Juin 2008 - Jeux en ligne et menaces criminelles
Rapport Durieux - MARS 2008 - Rapport de la mission sur l’ouverture du marché des jeux d’argent et de hasard
Rapport d'information du 6 février 2008 - le monopole des jeux au regard des règles communautaires
Étude de législation comparée n° 180 - décembre 2007 - Les instances de contrôle du secteur des jeux
Arrêté du 14 mai 2007 relatif à la réglementation des jeux dans les casinos (JO du 17 mai 2007)
Loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance
Décret no 2006-1595 du 13 décembre 2006 modifiant le décret no 59-1489 du 22 décembre 1959 et relatif aux casinos
Décret n° 2006- 1386 du 15 novembre 2006
Rapport Trucy

Evolution des jeux de hasard


mots clefs : concerne


Mardi 27 octobre 2009 : Dominique Desseigne : “Notre entreprise ? Une affaire de générations”



Propos recueillis par Jean-Pierre Thiollet

Le président du Groupe Lucien Barrière évoque auprès de France-Soir le devenir de ses investissements d’envergure, ses projets et les motivations qui, jour après jour, « le font courir »…

FRANCE-SOIR. N’avez-vous pas le sentiment de faire l’objet depuis deux ou trois ans d’une surexposition médiatique ?

DOMINIQUE DESSEIGNE. Franchement, il me semble que c’est beaucoup moins ma personne que le groupe Lucien Barrière qui paraît concerné par ce processus… L’entreprise que je dirige est un groupe de luxe. A ce titre, elle est associée, souvent comme sponsor, à de beaux événements. Rien d’étonnant donc qu’elle puisse donner l’impression de faire l’objet d’une surexposition médiatique. Mais il est vrai aussi que depuis que la famille Taittinger a passé la main, notre positionnement dans l’univers de l’hôtellerie de luxe s’est renforcé et le phénomène s’est accentué. Au point qu’il nous arrive parfois de nous prendre pour les derniers des Mohicans !

Vous avez ouvert il y a peu un complexe hôtelier, le Naoura Barrière, à Marrakech. Etes-vous heureux de cette initiative ?

Oui, mais la conjoncture n’est pas faste et nous en avons pleinement conscience. En fait, ce qui nous rend confiants, c’est que ce nouvel établissement a tous les atouts pour bien se défendre. Auparavant, le groupe avait tendance à avoir une approche très « hexagonale » en matière d’hôtellerie de luxe et plutôt internationale s’agissant des casinos. Nous avons voulu à cette occasion rééquilibrer la tendance. Simplement, le redémarrage de l’économie ne fera pas de mal…

Avez-vous des projets ?

Oui. Nous allons ouvrir un hôtel-casino à Lille qui sera le premier complexe multiloisirs intégré en France. Au début de l’année prochaine, l’ensemble des équipements sera opérationnel. Ce qui représente un investissement de plus de 110 millions d’euros, avec notamment la création d’une salle de spectacles de 1.200 places.

Autre ouverture prochaine, celle de l’extension du Majestic sur la Croisette à Cannes, grâce à l’acquisition de l’ancienne succursale de la Banque de France. C’est un beau rêve de Lucien Barrière qui est en passe de se réaliser. Mais c’est là encore un investissement de taille pour nous, puisqu’il se situe aux alentours de 72 millions d’euros.

N’est-il pas un peu étonnant que vous ayez décidé d’investir dans le nord du territoire français ? Et pourquoi avez-vous opté pour Lille ?

Nos marges de manœuvre sont limitées. La loi Chaban-Delmas restreint en effet de manière drastique le champ des possibilités, puisque l’ouverture d’un casino ne peut être envisagée que dans des agglomérations urbaines de plus de 500.000 habitants… Par-delà ces aspects d’ordre juridique, le choix de Lille n’a pas lieu de trop surprendre dès lors que l’on veut bien prendre en considération au moins deux données essentielles. D’une part, l’emplacement, au croisement de la Belgique et de l’Angleterre, est assez stratégique. Il nous paraît offrir un gros potentiel. D’autre part, l’absence de casino dans cette partie du territoire français constitue également un atout de taille dans la mesure où elle peut aller de pair avec l’arrivée de nouvelles parts de marché. Au point que je suis personnellement convaincu que notre hôtel-casino de Lille figurera sous peu parmi les cinq premiers établissements français.

Si votre groupe ne paraît plus avoir de fortes ambitions au niveau international en matière de casino, vous n’en avez pas moins rencontré des succès notables, en particulier dans la Confédération helvétique…

C’est vrai que nous sommes devenus leader en Suisse, en particulier grâce au casino de Montreux dont la réussite est brillante. C’est vrai aussi que nous avons ouvert un casino au Caire. Mais, globalement, notre progression à l’échelle internationale reste très douce.

Après une douzaine d’années passées à la tête du groupe, vous pourriez avoir le désir de vous libérer des contraintes qui pèsent sur vous ? Qu’est-ce qui vous « fait courir » ?

C’est une question qu’il m’est arrivé de me poser. J’ai cependant le sentiment très fort que le groupe est une affaire de générations et que j’ai des devoirs à l’égard de celles qui m’ont précédée. Le Groupe Lucien Barrière, c’est également un ensemble de presque 8.000 collaborateurs où parvient à exister, à l’époque qui est la nôtre, un esprit familial. A mes yeux, ce n’est pas rien et j’en suis à la fois heureux et fier. Enfin, j’ai envie de transmettre à mes enfants un groupe très performant, trois fois plus important que celui dont j’ai hérité après le drame de mon épouse.

Quels sont les principaux problèmes de management que vous rencontrez ?

A vrai dire et aussi curieux, peut-être, que cela puisse paraître, nous n’avons pas de problèmes de management. Pour une raison simple : les personnes qui travaillent au sein du groupe s’y sentent très heureux et considèrent qu’il n’est pas désagréable de pouvoir se projeter dans le temps à long terme. Nous ne sommes pas du tout dans l’univers de ces entités où l’on se préoccupe essentiellement des cours de Bourse, où l’on ressent de manière récurrente que des actionnaires ont spéculé et où l’atmosphère peut, dans certains cas, prendre une tournure dramatique. Le Groupe Lucien Barrière constitue un environnement stable, propice au développement professionnel et personnel de ses salariés. En 2012, il aura un siècle d’existence… Il est aisé de concevoir qu’il puisse se projeter dans l’avenir.

Une sensation un peu pesante ?

Certains jours sans doute, dans la mesure où elle peut impliquer davantage de responsabilités. Mais je vous rassure : il est parfaitement possible de s’en accommoder.

(source : francesoir.fr/Jean-Pierre Thiollet)


Share |

Réagissez - Laisser un commentaire :

Charte des commentaires


S'inscrire Vous devez être inscrits pour poster un commentaire.



Autre(s) Article(s)


15-12-2017 | Egypte - Barrière ouvre son sixième casino à l'étranger
25-09-2017 | Le jeu vidéo, élixir de jouvence des casinos Barrière
14-06-2017 | Pour le groupe français Barrière, l’internationalisation passe par l’Afrique
21-04-2017 | Dominique Desseigne : « J'ai un bon sentiment pour le futur »
30-12-2016 | La France : le pays des casinos
23-04-2016 | Lucien Barrière quitte le casino de Briançon
24-03-2016 | Communiqué de presse - 2 ème étape de la saison 2016 du Barrière Poker Tour Deepstack au Casino Barrière Ribeauvillé
09-02-2016 | Pourquoi Barrière se rapproche de Moma
27-12-2015 | Le groupe Barrière rebat les cartes dans les casinos
05-11-2014 | Lucien Barrière restaure son parc de casinos et d'hôtels pour 210 M€
14-04-2014 | Le groupe Barrière mise sur le casino du Cap d’Agde
23-03-2014 | Les jeunes (18/34 ans) première clientèle des casinos
07-03-2014 | Le groupe Barrière acquiert les casinos de Megève et du Cap d’Agde
18-07-2012 | Lucien Barrière
10-07-2012 | Le groupe Lucien Barrière envisage d'ouvrir des hôtels Fouquet's en Asie
24-02-2012 | Ouverture Resort Barrière Ribeauvillé
16-02-2012 | Lucien Barrière Hôtels et casinos à recueilli 194 710 F
13-01-2011 | Dominique Desseigne accueille Marc Ladreit de Lacharrière au capital de GLB
05-01-2011 | Casinos, machines a sous, jeux de table, roulette, poker , casinos de france, partouche, barriere , joa groupe, las vegas, macao,singapour …
30-11-2010 | L'hôtel Casino Barrière de Lille inauguré en grandes pompes hier

En bref

Le casino de Plombière relancé pour quinze ans
31-07-2017|Une nouvelle convention entre la Ville de Plombières et le casino vient d’être signée, dans une ambiance détendue mais solennelle. Le scellement du mariage est prévu pour quinze ans.

Le casino fait ses jeux à Grasse
20-01-2016|Conseil municipal La Ville a donné hier son agrément au trio de repreneurs de l'établissement de jeux fermé depuis un an. Mais pas à l'unanimité… A la déception du maire
La première étape vers la réouverture du casino vient d'être franchie

Tournage au casino de Bourbonne-les-Bains
11-05-2015|Une équipe de tournage de "Sept à huit", l'émission d'Harry Roselmack, vient de passer une semaine à Bourbonne-les-Bains pour préparer un reportage sur la vie d'un casino rural.(jhm.fr)

Un Francilien remporte plus de 200 000 euros au casino d'Enghien
04-09-2014|Ce dimanche, un joueur a réussi à faire retentir les sirènes des machines à sous du Casino Barrière d’Enghien-les-Bains. Agé de 45 ans, ce Francilien à empoché la coquette somme de 217 890 euros en jouant sur une machine à sous « Joker Poker ». Une belle plus value pour une mise de départ de deux euros. (vosnews.fr)

Cession du Casino d’Hauteville Lompnes
05-02-2014|La famille Ramousse rachète le casino d'Hauteville-Lompnes au groupe Partouche pour pour 1,45 M€

vaporisateur nasal vaporisateur traitement naloxone medicament utiliser premiere chercheur helsinki
Vos derniers commentaires
Paris, la capitale sans casino, s'essaie aux clubs de jeux et enterre les cercles commenté : 1 fois
Barrière prévoit d’ouvrir un club de jeux à Paris commenté : 1 fois
Roman. Il n’y a pas de joueurs heureux au casino commenté : 2 fois
Roman. Il n’y a pas de joueurs heureux au casino commenté : 2 fois
Rien ne va plus au Casino Ruhl ? commenté : 2 fois
Rien ne va plus au Casino Ruhl ? commenté : 2 fois

Forum
Attention par : LGM - mercredi 22 novembre 2017 02:04
demande d 'aide par : l epingleur - mardi 26 septembre 2017 19:04
achat de matériel d'occasion par : casino baccara - vendredi 03 février 2017 18:32
bonjour par : gorzcore - mardi 25 Octobre 2016 15:35
Une nouvelle donne pour les casinos par : ereduverseau - samedi 23 mai 2015 13:44



Agenda Evènement ? nous contacter

Home | Fiches casinos | Agenda | Offres d'emploi | Annuaire | cont@ct


INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.